Couleurs de feuilles d’automne ❤

What’s up ? ou plutôt what’s going on ?

  Tout va globalement plutôt bien. C’est étonnant quand on sait que j’ai stressé ce dernier mois. Même si cela ne se voit pas énormément chez moi, masqué par ma bonne humeur habituelle.

  J’ai été anxieuse pendant un laps de temps, à tel point que je n’arrivais plus à manger.

Et passé cette période assez pénible, comme si cela ne suffisait pas, j’ai perdu ma voix après avoir fêté mon anniversaire. Plus aucun son sortait de ma bouche mais on ne pouvait rien faire pour moi, parce que j’avais ni angine, ni ganglions, je n’avais tout simplement rien attrapé MAIS avait trop fait la fête… ou du moins, j’avais trop crié/parlé.  J’étais sûrement surexcitée… !

Et c’est vraiment simultanément à cette mésaventure, que ma vie s’est éclairée. J’ai à peine eu le temps de réaliser ce qui m’arrivait, que ma vie avait déjà repris un rythme effréné.

Bye bye les voyages à l’autre bout du monde, les paysages magnifiques à faire rêver, la zen attitude, le calme … les siestes.. oh oui les siestes … !

 Mais, plus étonnant encore, je suis épanouie, heureuse d’être occupée, d’être épuisée à la fin de la journée. Mais pas assez pour que j’aie encore la force de faire le singe dans mon salon, pour m’épuiser physiquement jusqu’à minuit. Même si je peux me plaindre parfois et dire que je suis fatiguée 3 fois de suite, ça reste plutôt un « arf, je suis fatiguée » de satisfaction. Satisfaction de me coucher un peu moins bête tous les soirs.

Je commence enfin à voir le chemin de ma vie, se dessiner petit à petit, à envisager un avenir à long terme. Je commence peut-être à assumer mon quart de siècle, mon statut de femme adulte enfin. Et ce n’est pas trop tôt..

Je suis plus que jamais motivée et comme les feuilles d’automne qui changent de couleurs avec le temps, moi aussi, je mûrie un peu plus encore.

Je me sens libre comme jamais, libre non pas parce que c’est le néant autour de moi, mais parce que je me sens enfin prête pour avancer, aller loin, je pense les éléments nécessaires pour attaquer et relever les défis. Construire quelque chose et affronter l’avenir certes angoissant lorsqu’on est encore tout jeune.

Ne supportant pas la chaleur, j’apprécie ce temps un peu plus clément, certes un peu pluvieux mais qui me permet d’être enveloppée comme un poussin dans un gros pull douillet et qui permet de m’habiller en un temps record le matin.  J’enfile un pull, une petite robe, un jean ou un haut puis mes bottines et hop. Même si depuis que j’ai repris le cab, c’est plutôt un casse-tête de m’habiller pour aller travailler, surtout lorsqu’il fait chaud .. ! Comme le noir domine quand même les tenues de travail, dès que je peux m’habiller décontracté et autrement, je veux de la couleur.  Je veux voir la vie en arc-en-ciel.

J’espère que la reprise se passe bien pour tout le monde, malgré le stress ambiant presque inévitable. C’est aussi ce stress ( minimum) qui permet à tout le monde de se surpasser .

Plein plein de courage et de bisous à tous ceux qui lisent mes futilités où que vous soyez ! xoxo

Vraiment ravie de ce sac Folk en rouille Sézane alors même que je n’étais pas du tout convaincue lorsque ce modèle est sortie il y a plus d’un an. Pendant longtemps, il m’avait laissée indifférente. Mais dans ce coloris, je l’avais trouvé plus à mon goût puis une fois adopté, je le trouve vraiment pratique en fait cette forme qui permet de mettre un peu n’importe quoi et qui a tout d’un petit panier que l’on peut fermer rien qu’en serrant les liens. Comme quoi, les premières impressions ne sont pas toujours les bonnes !

Quant aux bottines, j’aime beaucoup l’effet qu’elles font au niveau des chevilles. ça me rappelle un peu mes fleurs préférées, les tulipes. Même si elles sont basiques, ce petit détail les rend uniques et féminines.

Le gros gilet moutarde vient de chez Pablo. Je l’ai déniché à -50% après les soldes. Je l’avais loupé celui-là mais je l’ai repéré juste avant qu’il ne soit trop tard. La très belle couleur moutarde m’a tout de suite attirée. Pourtant, c’est un gilet de la collection PE 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s