Musée du Louvre by night 

  

 

Musée du Louvre : A.Canova, psyché réanimée par éros
 
Je ne me lasserai jamais des statues italiennes surtout lorsqu’elles sont d’inspirations mythologiques. 

Cette statue de Canova, me poursuit partout où je vais. La première fois au Louvre, puis je tombe sur sa copie au MET lors de mon voyage à NY, puis quelques années plus tard, je me rends au Lac de Côme et dans cette magnifique Villa Carlotta, –  j’ai rarement vu un endroit aussi époustouflant d’ailleurs – j’y ai trouvé la copie de cette magnifique statue tellement sensuelle et romantique … Je crois que c’est ma préférée. Et me voilà, ce soir, encore face à cette statue qui me parle tant, que je trouve simple mais belle.. 

Cet épisode me rappelle, que j’ai envie de partir en voyage en Italie. Découvrir les autres villes quand l’occasion se présentera. – en tout cas je l’espère ..-. Cette visite au Louvre en fin de journée n’était pas sans me rappeler un petit week-end passé à Rome il y a deux ans. Ces petites choses comme la visite d’aujourd’hui proposée par Pauline ( merci paupauline si tu me lis ) me redonnent envie petit à petit de recommencer à rêver et prévoir des projets d’avenir même touts petits. 

D’ailleurs, ce n’est pas demain que je repartirai en vacances ..! Je peux le plaindre un tout petit peu ..? 🙂 

Et toujours fidèle à moi-même, je suis sensible à la beauté des divinités grecques .. Rah la la … 

   
    
 

  

Lifestyle : Vivre à Paris, être une éternelle touriste à Paris <3

 IMG_4015

   Récemment, j’ai fait un réel constat lors de ma toute petite semaine de « vacances » entendue par-là, une semaine sans cours. Je devais me réjouir et crier partout « youpiiii ! » mais non. Ici, je ne partage qu’une toute petite partie de ma vie, mais je dois  avouer que je fais énormément de choses et parfois, ma tête lâche des fumées. C’est fou les tonnes de choses que l’on peut faire avec une organisation d’enfer et énormément de volonté. Vous seriez surpris. Et dans cette spirale entraînante, vous apprenez en même temps à vous débarrasser sans sourciller des choses superflues, le temps perdu. Pour ma part, il faudrait que j’apprenne à me laisser aller, ne pas vouloir tout maîtriser, lâcher tout simplement prise.

Je suis un peu insomniaque aussi alors que mon corps s’épuise. Mais pendant cette petite semaine de vacances, j’ai tout fait pour voir mes amis, passer de bons moments notamment en famille sans oublier de me reposer, parce que c’est ce qui me manque le plus en ce moment.

Pendant cette semaine, j’ai pu également faire le constat que vivre à Paris, c’était surtout continuer à être une touriste, poser un regard nouveau sur cette ville qui se transforme sans cesse. Je crois bien connaître Paris aujourd’hui après avoir passé plus de la moitié de ma vie dans cette ville et avoir habité dans plusieurs quartiers. Cette ville m’a toujours charmée et m’a toujours intéressée à tel point que je suis capable de dire que je ne m’en lasserai jamais.

C’est incroyable comment, chaque quartier, chaque coin renferme des souvenirs, des traces de mon passé. Comment ces endroits que l’on croit connaître se transforme sans perdre pour autant sa caractéristique.

J’ai toujours dit que ceux qui n’aimaient pas Paris, en réalité ne la connaissaient pas. Pour s’y sentir à l’aise, il faut la connaître.

C’est une ville qui a énormément à offrir à ceux qui ont des passions et à ceux qui s’y intéressent. Paris est riche en atmosphères, en charme, en culture et en architecture.   Cette ville est tellement inspirante.

J’ai eu la chance de pouvoir visiter le Musée de l’Homme qui vient de réouvrir après de longs travaux. Je l’ai trouvé intéressant, l’évolution des espèces m’a toujours énormément intéressée, donc mon avis est très subjectif mais je pense que chacun peut y trouver son compte. L’exposition retrace l’évolution humaine et également une partie de son Histoire.

C’est aussi un bon plan pour avoir une très belle vue dégagée sur le Champs de Mars et la Dame de Fer.  En parlant de musées, j’attends impatiemment la réouverture du Musée Rodin.

Un autre jour, je me trouvais de l’autre côté de la Seine, un thé à la menthe à la main au salon de thé de la Grande Mosquée de Paris, dans une toute autre ambiance. Une ambiance cosy et calme, dépaysante après une petite promenade dans le Jardin des Plantes où j’avais l’habitude d’y aller souvent.  La Galerie de l’évolution, sera pour une autre fois.

Tout ça pour vous dire que vivre à Paris, c’est être un éternel touriste, avoir les yeux ouverts, comme si on visitait chaque endroit pour la première fois puisque cette ville est constamment en mouvement, en train de métamorphoser. Saisir les moments, chaque instant qui vous semble magique. Saisir chaque inspiration et garder en mémoire les meilleurs souvenirs et en faire votre propre histoire.

Nietzsche disait  » Nos défauts sont nos yeux avec lesquels nous voyons l’idéal ». C’est vrai, mais pour moi, parfois nos défauts sont nos yeux qui ne peuvent pas saisir toute la beauté que la vie nous offre. 

Je vous laisse méditer là-dessus et pourquoi pas avec une bonne tasse de thé vert. Je vous laisse aussi les petits moments que j’ai capturés grâce à mon iPhone.

J’ai une semaine de folie qui m’attend ! (je veux dire au niveau organisationnel ^^, tonnes de boulot, de révisions, de cuisine, de ménage, de tout !) N’oubliez pas qu’en ce moment, vous pouvez gagner un soin massage d’une demi-heure d’une valeur de 40€ à bénéficier au salon L’escale orientale situé à deux pas de St-Lazare sur mon compte Instgram 😉 !

Ma recette de « Katsudon » sera en ligne dans quelques jours !

Bonne semaine ! 

IMG_3331IMG_3909 IMG_3934IMG_3935 IMG_4054IMG_4130 IMG_4131IMG_4208 IMG_4209

IMG_4129 IMG_4211 IMG_4212 IMG_4213 IMG_4214 IMG_4215

Cette saison est superbe, il suffit de se balader à droite et à gauche pour tomber sur les dégradées de couleurs de feuilles d’automne ou sur un ciel rose. ❤

Great sunday afternoon at Fondation Louis Vuitton <3

Coat Max Mara, MiniDrew Chloé, Boots Bobbies
Coat Max Mara, MiniDrew Chloé, Boots Bobbies
Ellsworth Kelly Spectrum @ Fondation Louis Vuitton
Ellsworth Kelly Spectrum @ Fondation Louis Vuitton
Pop Tour
Pop Tour

  

Installation de Marina Abramovic
Rejuvenator of the astral balance de Marina Abramovic
At Frank

   

Fondation LV Frank Gehry

Cela faisait presque un an que je n’avais pas mis les pieds à la Fondation Louis Vuitton que j’avais eu la chance de visiter peu après son ouverture. Comme pour la première fois, j’ai été impressionnée par l’architecture de cet immense imposant bâtiment en verre. ( Frank Gehry)

J’aime plus que tout cette matière qui est le verre et je n’en dirai jamais assez. J’aime  cette matière qui laisse passer la lumière, cette transparence non moins inexistante.

C’est un espace paisible et contrairement à ma première visite, il a fait beau. Si j’ai un peu regretté l’exposition d’Olafur Eliasson au sous-sol, cette fois-ci, j’ai encore plus apprécié la terrasse de la fondation avec ses vues imprenables sur Paris et sa banlieue.

C’est un endroit où l’on se sent protégé et libre à la fois, traversé par la lumière et le vent. Les oeuvres exposées ne sont pas moins intéressantes. Déroutantes parfois comme cette installation de métronomes dans une salle par Maria Abramovic. « Rejuvenator of the astral balance ».

Ce métronome qui a rythmé mon enfance de musicienne. Je le connais pourtant si bien. Ce bruit qui retentit à un rythme régulier. Cette obsession pour la régularité. Ce son répétitif a pourtant un pouvoir apaisant inexplicable.

Beaucoup de choses se « vit » à l’intérieur de ce bâtiment. Une visite qui vaut le détour à chaque fois.

J’espère pour la prochaine fois assister au Masterclasse de Gauthier Capuçon car le violoncelle est un instrument que j’ai pratiqué pendant des années et que j’aime toujours autant et surtout dans cet endroit, cela vaut sûrement le coup.

J’ai passé une agréable fin de journée de dimanche dans ce lieu avec une amie. Elle s’est terminée sur une note vanillée au « Frank » au rez-de-chaussé.

Si vous avez l’occasion d’y passer ne serait-ce qu’une demie-journée, je vous le conseille vivement.

Prenez la navette depuis la place de l’Etoile ( avenue de Friedland) qui part tous les quart d’heure. ( 1€) et qui vous dépose devant la Fondation. Au retour, après 19h, vous pouvez toujours prendre le bus 244 qui vous ramène à Porte Maillot.

Je vous conseille vivement de prendre un billet sur internet.

Personnellement, je trouve que c’est cent fois mieux quand il n’y a pas grand monde comme c’était le cas pour nous aujourd’hui. On y passe un moment privilégié. J’y ai trouvé la réponse à mes doutes et à mes questions. Je sens les bonnes ondes arriver.

Sur ce,

Passez une très bonne semaine !

Midori

 

Piano time <3 passion

Le piano, c’est non seulement une passion mais c’est beaucoup plus que ça. Un souvenir, une enfance, un langage. C’est sans doute l’un des premiers langages que j’ai du apprendre juste après ma langue maternelle. 

La musique c’est une façon de s’exprimer, de transmettre des émotions, une image, une impression. Il y a parfois certaines choses que l’on ne puisse exprimer avec des mots. Je trouve que cela beau parce que la musique est universelle autant que les émotions humaines. 

J’ai commencé très tôt à jouer du piano. Ce qui me permet aujourd’hui d’apprendre à jouer de grands morceaux tel que la fantaisie-impromptu en étant simplement amateur mais je n’ai pas voulu en faire mon métier parce que j’ai énormément de respect pour ceux qui choisissent cette voie, la voie d’artiste.  Parce que finalement, la frontière entre musiciens amateur et professionnels est quasi – inexistante dans le sens où un musicien professionnel, même s’il en fait son gagne-pain, la musique est pour lui un plaisir, une grande passion.  

Pour moi, en faire son métier c’est surtout perdre sa liberté. J’étais aussi une enfant têtue qui ne voulais en faire qu’à sa tête et jouer les morceaux qu’elle aimait. J’ai appris à lire les partitions sans passer par la case « solfège ». Si étudier pendant 5 ans le solfège au Conservatoire était intéressants et surtout nécessaires, je pense que c’est quelque chose qui a du décourager plus d’un avant même qu’il essaye d’apprendre à jouer d’un instrument. 

Je n’ai pas du tout la prétention de jouer correctement, dans la meilleure façon qu’il soit les morceaux que je choisis de jouer mais je suis plutôt fière et heureuse lorsque ceux qui m’écoutent jouer me font quelques compliments sincères. Pas sur la technicité mais parce qu’ils ont aimé ma façon de jouer.  Un peu comme l’été dernier lorsque je jouais dans le salon d’un hôtel pendant mes vacances et qu’une jeune femme était venue émue me dire que ce que je jouais la touchait vraiment. Ce qui m’a vraiment touchée moi aussi.  

En revanche, la technique, c’est aussi nécessaire pour pouvoir jouer de magnifiques morceaux et exprimer correctement ses émotions. Donc ce n’est pas à négliger.  

J’aime beaucoup les pianistes comme Lang Lang qui a l’air heureux de jouer du piano. Etre musicien, c’est beaucoup de travail et de sacrifices mais je n’aime pas du tout quand le musicien laisse transparaître à travers sa musique ou sa façon de jouer de la souffrance.  

Pour moi, jouer du piano, même en jouer 5 min est devenu un besoin quotidien. Il n’y a pratiquement pas un jour où je n’en joue pas lorsque j’ai un piano à ma disposition. Si je joue d’autres instruments, le piano a l’avantage de se trouver un peu partout et ce dans le monde et même à la gare.  Je trouve cette idée de placer des pianos à la gare plutôt chouette. ça permet de créer un lieu de partage pour les vrais musiciens qu’ils soient amateurs ou professionnels.  🙂 

Retrouver son « furusato » 

A chaque fois que je retourne dans mon pays, je redécouvre les différents aspects qu’offre le pays du soleil levant.

Après avoir passé plus de la moitié de ma vie en Europe, c’est avec du recul que je redécouvre mon pays natal et je l’apprécie encore plus qu’avant. Si je me sens tout aussi chez moi à Paris, à chaque fois que je retourne au Japon, je retrouve mes sources et je me sens chez moi.

Ce pays a tant a offrir. Une culture, une mentalité unique, un art de vivre …

Il y a des matins où je me réveille et regarde pour la énième fois mes photos de voyage ..ce matin, je regarde avec nostalgie celles de mon voyage à Tokyo et à Kyoto. Pour moi, Kyoto est une ville magique, la plus charmante du pays.. ❤

 
  
  
  
  
  
  

  

Pourquoi as-tu choisi la mort ? Parce que c’est un bien.

Apologie de Socrate Platon Criton
Apologie de Socrate Platon Criton
C’est l’histoire d’un homme qui avait accepté la mort que le peuple athénien lui avait choisi comme sentence.  Deux cents quatre-vingt voix contre deux cents vingt.  Nul n’a parlé d’injustice. Le peuple avait décidé, Socrate ne l’a pas contestée.

Il n’a pas choisi la mort. Il a choisi le respect, le respect d’une décision que le peuple athénien avait prise. – tout le monde n’était pas athénien et donc ne votait pas à l’époque..-  Après tout, la mort, ce n’est pas le mal, c’est un bien.

Ce n’est pas parce que la décision a été prise démocratiquement, de manière collégiale qu’elle est nécessairement bonne. Et ça, Socrate le savait. Et accepter cela, c’était aussi ça, avoir du bon sens. Avec cette vérité, il s’en est allé humblement.

Aujourd’hui, cet héritage laissé par ces grands philosophes grecs restent présents, c’est aussi une partie de notre richesse mais paradoxalement un leurre.

Midori

Petite lecture du soir : revenir aux origines de notre démocratie. Tous les ans, je suis plus que jalouse des lycéens qui se penchent sur leur sujet de philo au baccalauréat. Je suis vraiment nostalgique. J’adore me réfugier dans ma bulle, méditer, penser à ces choses, ces questions qui englobent tout, qui donnent un sens à la vie. Même si les philosophes que j’apprécie le plus sont du XVIIIème- XIX pour la plupart, j’aime beaucoup lire les philosophes grecs de l’Antiquité. C’est un peu la base de toutes les réflexions que l’on puisse faire. Je conseille donc vivement ce bouquin qui est en plus d’actualité. Un grand classique. 

Photo : boîte à bijoux dénichée à Covent Garden. Je l’ai vu une première fois puis ne réussissant pas à l’oublier je suis retournée l’acheter avant de prendre mon train ^^.. Bougie Tom Dixon couler argent qui sent trop bon. Boîte multicolore achetée au Musée MoMA à New York. 

Pomme puzzle 3D que j’ai monté avec mon amoureux 😉