Tendances de la rentrée 2017 

Yves Saint Laurent Paris, Pull Sophie Blush Sézane

Hello September ! 

Quel mois merveilleux ! Plein de renouveaux et d’objectifs. Je ne dis pas seulement ça parce que c’est mon mois d’anniversaire. 😉 

Chaque année, en septembre, vacances pris ou non, je suis en pleine forme prête comme jamais à attaquer une nouvelle année. ( scolaire encore un peu )

Je me rappelle vaguement de cette époque, tout juste sortie de l’adolescence, je me demandais souvent ce qui était « les tendances » du moment. Avec l’âge, je me rends compte que je ne m’y intéresse que guère. J’aime toujours autant les belles choses et surtout les beaux accessoires mais je mise de plus en plus sur de vrais coup de coeur que de petits coups de coeur bien souvent éphémères. Je mise avant tout sur la qualité et les pièces qui intègrent parfaitement mon dressing et si on peut appeler ça un style, mon style. 

Au fur et à mesure qu’on prend l’âge, on sait d’avantage ce qui nous va et assumer son corps devient plus facile. C’est véritablement à ce moment-là que j’ai commencé à prendre du plaisir à m’habiller. C’est pour moi, un des moyens de s’exprimer. Pas pour plaire aux autres ni pour ressembler à quelqu’un mais je me plais à constituer un dressing qui me ressemble en piochant des pièces par-ci, par-là. 

Il est cependant plus facile de dénicher des pièces qui sont tendances. 

Pour la rentrée, au niveau de la couleur, c’est le Blush. Rose poudré ou un rose entre framboise et corail. 

Le genre de couleur qui va égayer un peu les couleurs sombres d’automne ou d’hiver à venir, comme pour se rappeler des couleurs printanières mais plus foncées. C’est plutôt une bonne idée.

Les bottines à petits talons carrés reviennent en force. C’est la hauteur parfaite pour le bureau.

Les derbies sont toujours là ainsi que des bottines à lacets. 

Le rose Blush va très bien avec le cuir noir lisse et le camel mais j’aime surtout l’association avec la couleur voisine, le framboise !

Bonne rentrée à tous ! ❤

Bottines Léa Blush Sézane collection actuelle, Sac Drew Chloé
Joli sac Tiger multico Rose de Sézane ❤

Inspiration et coups de coeur de Juin <3 

Mes coups de coeur de juin ❤

Top Loretta et Low venezia de la capsule de juin de Sézane <3 j'aime beaucoup le tissu à carreaux Lurex :)
Top Loretta et Low venezia de la capsule de juin de Sézane ❤ j’aime beaucoup le tissu à carreaux Lurex 🙂
la piscine parce que ça me manque de bouger, sous le soleil et que je  ne rêve que de partir faire des sessions de Wakeboard.
la piscine parce que ça me manque de bouger, sous le soleil et que je ne rêve que de partir faire des sessions de Wakeboard.
le seul point positif d’avoir ce temps pluvieux à Paris, pouvoir sortir souvent le ciré jaune petit bateau acheté avec Anne. Cette couleur jaune poussin canari me rappelle mon année de CP au Japon. Mimicracra !

Pour continuer dans la lancée « mode bretonne » je mets ici une photo d’espadrilles rayées marinière de Sézane. 


Le mois de mois nous nous a bien arnaqué ! J’ai vraiment hâte de rebouger à nouveau, aller faire du vélo, m’épuiser sur une planche, plonger dans l’eau froide …! 

Winter is gone but spring is not here 

pour préparer un « matcha bowl » chez vous, il vous faut, 2-3 bananes, une cuillère à café de poudre matcha, un fond de lait ( au choix ), quelques toppings ( noix de coco, fruits rouges, des graines etc)

En Avril, ne te découvre pas d’un fil ..

  Le temps se gâte et on oublierait presque que nous sommes en avril. D’ailleurs le mois d’avril touche à sa fin et les souvenirs du soleil qui a réchauffé ma peau dernièrement s’envolent comme des feuilles mortes balayées en un seul coup par un vent glacial.

 Ce mois-ci, j’ai beaucoup travaillé sur moi-même et mon bien être. Les rapports que j’entretiens avec ceux qui m’entourent et le monde extérieur. Le temps s’y prêtait bien et quand on est de bonne humeur et positif, les bonnes ondes attirent les bonnes, et généralement, tout va bien. À l’inverse, lorsqu’on ressasse nos idées noires, on entre dans un cercle vicieux morose sans fin.

Le fait de bouger, sans rien attendre en retour, c’est-à-dire sans s’attendre à voir des résultats immédiats sur notre silhouette ou un bien être immédiat, on arrive vraiment à se ressourcer et à se sentir bien en faisant du sport. Je pense que c’est notre société qui veut ça. L’obtention des efforts et des résultats instantanés et on finit souvent par être obnubilé plus par le but à atteindre que le parcours lui-même que l’on emprunte.

C’est dans cet esprit que ce mois-ci, j’ai entrepris 4 sessions de ballade à vélo d’environ 20km à chaque fois. Le dépassement de soi-même est quelque chose de plaisant. Je pense que c’est un sport très accessible à tous. Moins traumatisant que la course à pieds. Ça nous rappelle l’enfance.

Avant de partir faire du vélo le dimanche, j’ai aussi entrepris la préparation d’un « matcha bowl ». Mais qu’est-ce que c’est que ce truc encore ? Vous vous dîtes comme tout mon entourage.  

J’ai goûté avec Pauline, un Acai bowl chez Season à Paris près de République. On voulait y aller depuis longtemps mais on y a mis du temps parce que c’est un peu loin de chez nous.  C’est une sorte de smoothie à base de banane qu’on a mixée avec un peu de baies Acai sur lesquels on parsème quelques « toppings », ingrédients tels que les graines de courges, un peu de granola etc.

Le matcha bowl, c’est la même chose sauf qu’on y ajoute du matcha thé vert à la place de acai.

N’ayant pas pu le tester chez Season, j’ai essayé d’en faire un chez moi et c’était franchement pas mal. Même si dans ma mission « paraître la moins étrange possible », j’ai reculé d’au moins 50 pas …!

Les toppings s’achètent aisément dans les épiceries bio. Je conseille le Krounchy granola, un peu de coco rapé et les graines de courge. Les fruits rouges se trouvent facilement chez Picard au rayon surgelé. Je préfère nettement les fruits frais mais les surgelés permettent d’en avoir toujours en réserve et à moindre coût.

Préparation : il suffit de mixer dans un blender, 2-3 bananes, un peu de lait ( selon la texture souhaitée mais il ne faut pas que ça devienne un milkshake), ensuite un peu de stévia ( ou de sucre ) + une cuillère de poudre matcha. On verse la préparation dans un bol et on y ajoute les ingrédients que l’on veut dessus. ( Granola, céréales, flocons d’avoine, coco rapé, baies de goji, des fruits rouges, figues etc. ) Faîtes preuve d’imagination 😉

 

 

Summer vibes ~ Retro chic ~ denim & vichy

Summer vibes 

 

Je les sens enfin ces ondes positives d’été. Je prie chaque jour pour que le soleil revienne mais dès qu’il est là, j’atteins une productivité mentale minimale presque indécente ..!

Je me plais à croire que je ne bosse jamais, que mes neurones se font absentes mais comme hier, je fais de temps en temps des nuits blanches de boulot pour finalement me coucher à 10h du matin pour reprendre ma journée à 16h..! Organisationnelle ? Non mais je suis dotée d’une grande flexibilité et capacité d’adaptation …! Mouais !

Donc, revenons au sujet de départ, ça me fait du bien d’aérer mon cerveau, qui a un peu surchauffé hier avec des choses « futiles » néamons indispensables à la vie bohème ..! Du vichy, du denim …!

Je fais une fixette – vous l’aurez compris – sur du vichy. Que ce soit en bleu marine, bleu ciel, en noir et blanc !

Quant au denim, c’est depuis toujours. Je me rappelle toujours de ce petit sac en jean que j’avais cousu moi-même à 10ans et qui ne me quittait jamais !

D’ailleurs, je devrais m’en refaire un similaire !! ( encore une idée chronophage )

Les deux se marient plutôt bien et vont bien aussi avec la broderie anglaise qui sera à la mode cet été, des rayures verticales, du daim camel of course mais aussi noir.

Les petites touches des accessoires, peu importe les tendances du moment sont éternelles !

À cet instant précis, je rêve de vacances, d’Italie, du soleil brûlant, d’un paysage époustouflant, d’une Nature qui m’entoure, un Romeo, d’un petit bateau à moteur, un joli coucher de soleil …!

J’ai enfin retrouvé mon permis bateau, longtemps porté disparu .. ! Hourra !!!

 

un vrai coup de coeur pour mon nouveau maillot de bain même si j en avais déjà un similaire celui ci est encore plus top ❤️

ysé lingerie x sézane
mention spéciale à l'Italie qui incarne pour moi la dolce vita   idéale et à ma protection d'ipad en denim déniché au Japon ! 

Génération 2.0 ou la génération qui se contente d’exister

photo que j’ai prise dimanche dernier à Giverny

 


La génération flemmarde 2.0: 

   Lorsque j’ai crée ce site, je me suis jurée de ne parler que des choses futiles qui peuvent néanmoins agrémenter notre existence, et plus particulièrement de jeunes femmes « coquettes ».

Pour moi, la coquetterie fait partie d’un plaisir, un prolongement de ma passion pour les belles choses. Il n’a jamais été question pour moi de me préoccuper de l’avis des autres ou de m’habiller de telle manière à ce que les autres apprécient. De toute façon, chaque personne ayant plus ou moins un goût différent, c’est pratiquement impossible de plaire à tout le monde. Ou alors, on opte pour la « banalité », ce qui est généralement accepté par tout le monde. Ce n’est à ce moment-là, plus un plaisir.  Je n’entre pas dans le débat de savoir si prendre soin de soi, c’est être superficiel. Ma réponse est clairement non, en revanche, on est de cette génération qui se contente de vivre de manière superficielle.  Je m’explique ..

  Je ne fais pas partie de tous ceux qui sont formellement opposés à l’évolution technologique. C’est vrai que je suis de la génération qui a découvert l’essor de la nouvelle technologie, qui a un peu connu le temps où on devait appeler sur le fixe de nos copains pour fixer un rdv, pour aller voir un film au cinéma ou même se retrouver chez Starbucks. Le temps où on réservait nos courts de tennis via Minitel.. mais aussi de cette génération ultra-connectée et qui s’est adaptée à toutes les choses en général utiles, qui ont été permises par l’essor de l’internet. Si cette flexibilité nous a été bénéfique, je pense qu’on s’est un peu perdu entre la modernité et cette profonde nostalgie qui nous ronge.

    Il m’arrive de temps en temps de regretter ce temps où on ne se contentait pas d’exister, virtuellement, où on n’avait pas ce profil virtuel à travers lequel on existe.

Parce que s’il y a une chose que l’internet ne nous permet pas, c’est de vivre à travers-lui. Et même d’exister, parce que cette existence est virtuelle. Un peu comme si on jouait au Sims ou sur Second life dont on entends plus trop parler d’ailleurs pour ne pas dire pas du tout. On essaie plus de creuser, de connaître chaque personne, ce quelque chose qui la rendrait unique. On vit sur cette illusion de multitudes de choix que l’on n’a pas vraiment quand on réfléchit vraiment. Toujours cette dichotomie entre la quantité et la qualité.

 On se contente de plaire, de savoir si on plaît ou non, de savoir que des tas de gens existent, peut-être bien en bas de chez nous, ou même un peu plus loin dans la même ville. Qu’ils sont peut-être en train de profiter du beau temps, peut-être bien en train de boire une bière.

 Mais, le constat est là, on ne vit plus, on ne partage plus grand chose réellement. On ne s’implique pas, on ne se mélange pas. On se contente de lire les notices, de se faire une idée.  Chacun vit dans sa bulle. Un peu comme si on fuyait la réalité. Oui, on préfère se contenter de savoir qu’il y a des opportunités, même si elles ne sont qu’illusion.  On le préfère à des déceptions ou à la désillusion qui fait mal. Surtout lorsqu’internet nous fait miroiter des choses lointaines. On croit fort que ce qui ne s’est pas encore produit est possible. On ne fait plus aucun effort. Et ce n’est pas un reproche que je fais aux autres parce que moi-même, je suis blasée. On nous rabâche sans cesse la même chose, comment continuer à trouver quelque chose, quelqu’un qui éveille notre curiosité ? C’est comme si on commençait à jouer à un jeu que l’on connaît par coeur, dont on connaît la fin.  C’est redondant et navrant.

J’ai toujours aimé sentir, toucher, entendre, ressentir mes émotions. Utiliser pleinement mes cinq sens. La technologie nous permet de prendre contact avec des amis, des proches qui se trouvent à l’autre bout du monde. C’est vrai que d’avoir l’impression d’être proche virtuellement de ceux qu’on aime nous fait du bien, c’est toujours mieux que rien. Mais c’est à double tranchant, parce qu’on finit par se contenter de ce contact « virtuel » et si on finit par ne plus se voir du tout parce qu’on ne prends plus la peine de réserver nos billets d’avion, alors c’est nul.

Je repense souvent à ce que disait Sartre. « Refuser de choisir, c’est encore choisir. »

Moi, j’ai fait mon choix. Je préfère ne pas jouer à ce jeu. Il y a des gens qui préfèrent jouer même en sachant qu’ils ne gagneront rien, soit parce que ça les occupe, soit parce qu’ils ont l’impression de faire quelque chose, d’exister. A ce moment-là, autant ne pas exister..

Faire un choix, choisir, c’est prendre un risque. Un risque d’être déçu, d’être blessé, mais sans ça, on ne vit pas. C’est la preuve même qu’on s’implique, qu’on s’investie émotionnellement et que l’on existe.

Je refuse de croire qu’on n’existe pas parce qu’on ne joue pas. Etant quelqu’un de très passionnée, je ne vis plus dès lorsque je n’ai plus cette inspiration, lorsque je ne suis plus animée par des choses qui m’intéressent.

Ne pas jouer, c’est peut-être ça, exister et c’est commencer à vivre réellement. Ressentir des choses pleinement, affronter la vie, la réalité. Quelque chose de pas forcément positif, mais c’est appréhender les choses, la vie de manière profonde.

Exister, c’est bien. Vivre c’est mieux. Exister virtuellement, c’est carrément naze.

Midori

 

Mon petit jardin « secret  » ~ mes terrariums <3 

 


Terrarium acheté à Londres chez Sass and Belle, plante grasse chez Green Factory à Paris.

 

Je me demande comment j’aurais pu ne pas avoir la main verte en ayant un prénom comme le mien.. J’ai toujours eu ce gros côté Nature qui me rappelle énormément mon enfance vécue au Japon.

Dès le plus jeune âge, on nous apprends à respecter la nature, à planter des fleurs à l’école et de s’en occuper. Ce genre d’activité m’a toujours détendue et cette sensation froide que l’on ressent quand on met nos mains dans du terreau, me fait le plus grand bien.

N’allant plus dans le sud et n’ayant pas de jardin à Paris ( en même temps je n’aimerais jamais habiter au rez-de-chaussé => phobie ), il est impossible d’assouvir mon besoin d’être entourée de plantes, ni de satisfaire mon envie de me créer un petit jardin. Le retour des terrariums tombe à pic car je vais pouvoir faire preuve de créativité et apporter encore plus de verdure dans ma chambre que j’ai récemment redécorée. 🙂

Mais qu’est-ce qu’un terrarium ? C’est comme les terrariums pour reptiles sauf qu’on y trouve aucun reptile, seulement des plantes grasses miniatures ou quelques cactus. Ils apportent une touche déco zen à votre intérieur. Et une petite odeur de mousse qui n’est pas déplaisante. On cultive en quelque sorte un mini jardin, un petit monde, écosystème à l’intérieur d’un bocal, d’un vase etc.

Pour commencer, j’ai pris un kit chez Green Factory qui se trouve dans le 10ème arrondissement à Paris. ( 17 Rue Lucien Sampaix, 75010 Paris). Mais je sens qu’il va falloir que je trouve d’autres adresses pour me fournir, moins cher et surtout des minis bonzaïs. Ce kit est assez complet et à un prix plutôt raisonnable.

Pour le récipient ( qui n’est pas fourni ), je vous conseille tout d’abord de faire avec ce que vous avez à la maison. Un simple vase suffit.

Quant aux mini-plantes grasses, vous pouvez en trouver chez Fleux concept store dans le Marais.  Vous pouvez toujours vous procurer les plantes grasses moins cher en jardinerie classique, comme chez Truffaut. On trouve aussi facilement des mini-plantes grasses – des succulentes – chez les fleuristes ! 🙂

À vous de jouer !

 
  

   

Un petit geste écolo <3

  Je suis loin d’être une écolo irréprochable et parfois, il m’arrive de faire des trucs vraiment pas permis  mais j’ai conscience que des petits gestes par-ci par-là au quotidien si tout le monde s’y mettait rendrait la Terre un peu plus propre, plus viable. 

Depuis cette année, on ne nous donne plus de sacs plastiques et c’est plutôt une bonne chose. J’entends plein de gens râler à la caisse, et rouspéter « il faut tout payer maintenant, même le bonjour ». 

Je ne les comprends vraiment pas. On a juste pris l’habitude de se servir de ses sacs plastiques qu’on nous donnait mais si on intègre l’utilisation des sacs en toile dans nos habitudes, ce n’est pas une chose difficile, que d’apporter nous-même notre propre sac. Et dans le besoin, on peut toujours acheter des sacs en papier solide ou bien des sacs en tissu à un prix moindre et surtout réutilisables. Ces sacs ont en plus l’avantage d’être beaucoup plus esthétique et surtout solide. 

J’ai donc pris l’habitude, quand la taille de mes sacs me le permet de prendre toujours sur moi un sac en toile. On ne sait jamais … ! Un cadeau d’une copine, des objets supplémentaires à transporter .. Etc. Ces sacs sont donc bien pratiques. 

De plus, les magasins de vêtements ne nous offrent de plus en plus ces sacs en toile. J’ai accumulé un nombre incalculable de totebag Sézane, je ne savais plus quoi en faire après avoir fait quelques pochettes, et bien, j’en ai donné à toutes mes copines et pourtant ils m’ont restent encore. Ceux qui m’ont reste, je les utilise pour aller faire mes courses ou pour y mettre mon bazar, parfois pour faire des tris ou ranger mes chaussettes. On peut donc leur trouver plein d’utilités. 😉 

PS: J’aime beaucoup les totebags de Des petitis hauts, et même ceux qu’on achète. 

Et vous avez-vous votre sac en toile fétiche ? 

Mes coups de coeur : collection printemps-été <3 

Alors qu’il fait même pas chaud et qu’on s’émitouffle dans nos gros pulls à Paris, je guette déjà scrupuleusement la nouvelle collection printemps-été 2016 comme si ça allait accélérer le temps ! 

J’ai déjà eu de gros coup de coeur pour des tissus en coton Vichy qui me donne envie d’aller pique-niquer sur l’herbe et le grand retour des tissus denim qui se déclinent en tout. Robe, parka, short, combishort etc. 

   

et j'ai oublié de parler de mon amour sans faille pour les sacs à dos Herschel ..! un jour, je partirai en Islande et NZ avec ... ! on y croit !
et j’ai oublié de parler de mon amour sans faille pour les sacs à dos Herschel ..! un jour, je partirai en Islande et NZ avec … ! on y croit !

Décoration : Suspension bocaux <3 

 

Cela fait des années que j’étais à la recherche d’une suspension pour ma chambre mais n’ayant pas de fils électriques qui arrivent au plafond, j’avais un peu abandonné l’idée d’en avoir. Après avoir réfléchi et imaginé ce que je pouvais faire à l’aide des cordons d’alimentation, j’ai sauté le pas parce qu’il n’y a que pendant ma semaine de vacances que je peux me permettre d’entreprendre un tel projet.

Il a fallu couper le cordon, installer les prises, les interrupteurs, les douilles et monter sur une grande échelle pour accrocher les fils au plafond, et dieu sait que j’ai le vertige et horreur du vide. ( bon, c’est « que » 3 mètres mais quand même …!  Il m’a fallu énormément de patience mais dieu sait aussi que je prends un malin plaisir à accomplir des tâches fastidieuses lorsque je le veux bien..!

J’aimerais changer la taille de bocaux « Le Parfait » et ce n’est pas un problème parce qu’il suffit de choisir des bocaux qui correspondent au diamètre du couvercle.  Les ampoules filament sont très jolies à regarder mais elles ont l’inconvénient de produire beaucoup de chaleur et surtout dans des bocaux en verre. Je vous conseille donc d’y remédier en choisissant des ampoules à filament LED qui sont plus chères mais qui ne chauffent que peu et dure beaucoup plus longtemps. ( environ 30 euros ). => ampoules Edison 2.0 par exemple.

Comme quoi avec un peu de persévérance, on arrive presque à tout faire soi-même ! 🙂 Mais si vous n’êtes vraiment pas à l’aise, alors demandez de l’aide et conseils à votre chéri(e), à vos amis ou à un électricien. Règle élémentaire de base : ne manipulez pas une lampe branchée.

Ma petite semaine de repos se termine bientôt et ce n’est pas si mal parce que je n’ai plus envie d’entendre parler des lampes dans les jours à venir … 😉

Bon week-end à tous !
Xoxo

 

Décoration : DIY fabriquer une lampe avec un bocal

Fabriquer soi-même une lampe à bocal : 

J’ai toujours eu ce truc avec des lampes et tout ce qui est luminaire en général.

Après avoir vu une amie fabriquer des lampes à bocal sympa avec ses playmobiles, j’ai moi aussi sauté le pas et ai transformé un de mes bocaux « Parfait » en lampe.

La prochaine étape serait de l’essayer avec un Mason Jar.

Je suis super contente du résultat d’autant plus que ça ne m’a pris qu’une demi-heure pour fabriquer cette petite lampe.  Même si j’ai essuyé quelques moqueries et remarques sympathiques du genre  « tu n’as qu’à en acheter au lieu de te casser la tête » <== ils n’ont rien compris hahaha.ça m’a fait du bien d’avoir suffisamment de temps à consacrer à ce type de loisir. Je me suis donnée à coeur joie.   C’est de fabriquer des objets déco soi-même qui est sympa mais bon, ceux qui me comprennent comprendront..!

Si vous voulez faire la même chose, il vous suffit de vous procurer un bocal de votre choix, d’un cordon d’alimentation avec si possible l’interrupteur déjà installé (gain de temps considérable) et d’une douille ainsi qu’une jolie ampoule à filament 🙂  Il faut percer le couvercle en verre à l’aide d’un tournevis et d’un marteau. Une pince peut vous faciliter la tâche. Il faut ensuite visser la douille sur le couvercle et relier le cordon à la douille. Le tour est joué !

Je n’en suis qu’à ma première lampe – pour l’instant très classique – mais j’ai déjà plein d’idées pour personnaliser ces petites lampes.  🙂 j’ai hâte de vous montrer tout ça. Stay tuned ! 🙂

 Midori 


  

  

    
 

Musée du Louvre by night 

  

 

Musée du Louvre : A.Canova, psyché réanimée par éros
 
Je ne me lasserai jamais des statues italiennes surtout lorsqu’elles sont d’inspirations mythologiques. 

Cette statue de Canova, me poursuit partout où je vais. La première fois au Louvre, puis je tombe sur sa copie au MET lors de mon voyage à NY, puis quelques années plus tard, je me rends au Lac de Côme et dans cette magnifique Villa Carlotta, –  j’ai rarement vu un endroit aussi époustouflant d’ailleurs – j’y ai trouvé la copie de cette magnifique statue tellement sensuelle et romantique … Je crois que c’est ma préférée. Et me voilà, ce soir, encore face à cette statue qui me parle tant, que je trouve simple mais belle.. 

Cet épisode me rappelle, que j’ai envie de partir en voyage en Italie. Découvrir les autres villes quand l’occasion se présentera. – en tout cas je l’espère ..-. Cette visite au Louvre en fin de journée n’était pas sans me rappeler un petit week-end passé à Rome il y a deux ans. Ces petites choses comme la visite d’aujourd’hui proposée par Pauline ( merci paupauline si tu me lis ) me redonnent envie petit à petit de recommencer à rêver et prévoir des projets d’avenir même touts petits. 

D’ailleurs, ce n’est pas demain que je repartirai en vacances ..! Je peux le plaindre un tout petit peu ..? 🙂 

Et toujours fidèle à moi-même, je suis sensible à la beauté des divinités grecques .. Rah la la … 

   
    
 

  

Mode : retour du Denim  ! Tendances 2016

Il est peut-être temps de délaisser la foule et les soldes pour se focaliser sur la nouvelle collection et les nouvelles tendances. Ne pas craquer sur les choses qui font hésiter juste parce que c’est moins cher et qui finissent souvent dans le coin de nos placards.. 

Le denim revient en force. On en verra un peu partout que ce soit en chemise, en jupe mais surtout en robe. 

Ce n’est pas pour me déplaire parce que j’aime le côté décontracté des robes denim. En attendant le printemps et un temps plus doux, on peut les porter avec des bottes ou des cuissardes. 

Xoxo   
    
    
 

Robe chemise denim Massimo Dutti 

Bottes cuissardes olive Freya

  

Bon réveillon <3 avec un sapin Totoro <3 

Ambiance forêt chez moi avec mon grand sapin très chargé  🎄⭐️😂 😀

Je suis émerveillée par la magie de Noël tous les ans et je ressens surtout à chaque fois, le besoin, une envie de partager ce moment de bonheur avec le plus grand nombre possible de personnes. Un jour, j’aimerais vraiment faire un grand repas de Noël avec les personnes les plus démunies, oublier les soucis du quotidien et passer tous ensemble de très bon moment autour d’un bon repas en formant une grande famille, même s’il n’est que éphémère. J’espère que ce voeu se réalisera un jour. Cette année je n’ai demandé qu’une chose au Père Noël.  Rien de matériel. J’espère qu’il m’écoutera 😉

Je vous souhaite de passer de très bons moments en famille, en compagnie de vos proches qui vous sont chères et de profiter au maximum de ces moments tous ensemble. Je n’ai pas prévu de me gaver mais si vous avez prévu de vous goinfrer ce soir et aussi demain, je vous conseille vivement de vous faire une petite boisson tiède avec de l’eau chaude et du citron pressé au réveil. Ça vous aidera à surmonter les repas trop copieux 😉

Un très bon réveillon à tous et à toutes ! ❤

  
  
  
  

Sous mon sapin, il y a … <3

  I La période des fêtes de fin d’année approche à grand pas ..!

 Chaque année, j’ai de plus en plus de mal à faire ma wishlist de Noël, parce que les seules choses que je souhaite ou voudrait réellement avoir sont des choses pour la plupart, immatérielles. Mais on est le plus souvent entouré de personnes qui ont envie de nous faire plaisir, même avec de petites choses alors la liste s’allonge et on ne sait plus où donner de la tête ..!

J’ai toujours rêvé d’un joli sac, voir d’un grand cabas noir pour pouvoir mettre tout ce dont j’ai besoin et qui irait avec tout. Simple mais pas pour autant diforme.

Le cabas Vadim de Sézane, je me rappelle l’avoir trouvé trop joli en camel la première fois que je l’ai vu en photo sur Instagram, mais j’avais résisté parce que j’ai trop de sac en daim camel.

En ce moment, j’affectionne le noir, surtout le daim noir alors j’avais envie de me faire plaisir avec un bon basique, qui me serait en plus utile pour tous les jours. On a beau avoir des milliers de sacs et de chaussures, on se rend compte que l’on se contente souvent de porter et reporter les bons basiques.

Ce sac est grand très grand mais on peut réduire son format avec les boutons à pression. J’aime bien son format parce que je pourrais facilement y mettre mon écharpe ou un petit gilet, mes dossiers et mon macbook. Grâce à sa matière, le sac n’est pas diforme et garde quand même une certaine souplesse. On peut aussi bien le porter à la main qu’aux épaules ce qui est important pour moi. J’insiste beaucoup là-dessus parce que je n’aime pas trop les sacs qui perdent leur forme quand on n’y met pas grand chose dedans. ( je pense par exemple au sac Calvin de la même marque).

J’ai donc décidé de le garder et j’en suis bien contente. Il sera donc sous mon sapin ! Comme l’annonçait la petite carte qui accompagnait ma commande, je suis  *Happy* 😀

 
  

  

Beauté : 3 gestes quotidiennes pour avoir de jolies mains <3

 

 Si de belles mains soignées sont toujours agréables à regarder, il n’y a rien de plus repoussant que des mains négligées.

Vous n’avez pas l’habitude de prendre soin de vos mains, pas de panique !

Quelques astuces et gestes quotidiennes amélioreront nettement l’aspect de vos petites mains.

Les voici :

les hydrater avec une bonne crème pour main. La beauté des mains et également des pieds passe par l’hydratation. Rien que ça, permet de les rendre plus jolies. Il faut insister sur le bout des doigts surtout sur la base des ongles.

Je conseille les formules pas trop grasses pour éviter de tâcher. Et de les mettre juste en sortant de la douche sur des pieds et des mains propres. Enfiler des chaussettes ensuite permet de faire en sorte que la crème pénètre bien.

– une fois les mains hydratées, repousser et se débarrasser des cuticules. L’excédent de peau à la base des ongles. Ça permet d’avoir des ongles bien dessinés, propres et soignés. Cela aide aussi à la pose de vernis.

– Dernière étape : polir et vernir ses ongles. Si vous n’avez pas le temps de vous vernir les ongles souvent, prenez quand même le temps de limer vos ongles ( ne pas les couper ). Mais pas seulement. Pour avoir de jolis ongles il faut aussi polir et limer la surface. Ça permet d’avoir des ongles lisses et brillants sans même les avoir vernis. ( utiliser les limes multifacettes ). Il faut toujours appliquer une base de vernis avant de poser une couleur bien colorée pigmentée comme le rouge parce que ces vernis jaunissent vos ongles à force.

Si l’aspect ne change pas du jour au lendemain, vous verrez qu’en répétant ces gestes simples, vous allez voir vos mains s’embellir chaque jour.
C’est aussi l’occasion pour moi de vous présenter mes derniers coups de coeur vernis ❤ :

À commencer par la couleur Rose gold de OPI : « Worth a Pretty Penne »

   

Le trio gagnant de cet automne ; le Metropolis ( kaki gris ), le Cosmopolite que je vous ai précédemment présenté lors de sa sortie et le Lady !

A l’arrivée de la collection éphémère de Noël, ces deux couleurs d’automne ont été pour la plupart retirées du rayon cette semaine malheureusement ..!

   

   

  

 Voici la toute nouveauté de la marque Dior. Il s’agit du vernis Gris or de la collection Diorific de Noël. J’adore le packaging qui rappelle les boules de Noël et particulièrement cette couleur nacrée élégante. Doré/bronze cendré. J’ai vraiment du mal avec les vernis pailletés trop blingbling à mon goût. Je fais un petit écart avec cette couleur nacrée, et elle le vaut bien !


Enfin, pour finir, ma couleur préférée que je ne présente plus ❤ de Dior :



 Bonne soirée !                                    Midori

PS : Avis aux sézanettes ! Je revends mon sac Claude de Sézane en bordeaux sold out sur le site tout neuf porté une seule fois sur mon tictail. ( onglet videdressing ! )

Sac Claude Sézane

Oh la la, on dirait que c’est bientôt Noël ..! ✨👑  

Mode & Tendances : Et si on se mettait au vert .. ?! <3 # Palais Royal / Café Kitsuné – « Matcha girl »

#Café Kitsuné / Jardin du Palais Royal Paris 

Et si on se mettait au vert ? « Matcha girl » 

MidoriCaféKitsuné

En ce moment, j’ai envie de retourner dans la Nature, de vivre d’amour et d’eau fraîche. Retrouver une atmosphère apaisante.

Quitter cette ambiance grisonnante et pluvieuse. Même si je dois avouer que Paris sous la pluie a un charme mélancolique qui ne me laisse pas indifférente .. !

Bref, si je me suis toujours sentie proche de la Nature, j’ai toujours eu envie de m’acheter un pull de couleur verte (plutôt vert pomme, thé vert matcha – oh oui gourmande -) depuis l’année dernière, en fait depuis que j’ai vu le gros pull douillet qui était sorti chez Polder.  Je ne sais pour quelle raison, je ne l’ai pas acheté et depuis ce jour, je n’arrête pas d’y penser.

Je ne sais pas, je me disais qu’avec ce pull, j’aurais peut-être l’air d’un carré vert écolo ambulant de Paris… ! surtout lorsqu’on s’appelle Midori n’est-ce pas ..?

Mais j’ai tellement regretté.. ! Il fallait que je tombe sur un nouveau pull ou vêtement de cette couleur qui soit bien. ça tombait bien parce que cet automne, le vert revient en force et dans tous les tons !

Le vert canard/sapin est le must have de cette saison mais pas seulement ! Le vert kaki chic est de retour ainsi que …. mon vert « thé vert matcha » … !

J’ai donc flashé, je dis bien « flashé » sur ce long gilet chic « thé vert matcha » lorsque je suis rentrée dans la boutique Massimo Dutti Rue de la Paix ( grande boutique spacieuse oh yes ! )  En parlant de thé vert matcha, je suis allée prendre un chocolat chaud match au café Kitsuné à Palais Royal avec my die Paulina <3. J’ai toujours adoré leur mix que j’écoutais en boucle dans mon appartement. C’est un concept que j’aime beaucoup parce qu’il est un peu bi-culturel comme moi.  Il faut dire que ce jour-là, j’étais habillée en « thé vert matcha » avec mon gilet et mon casque Urban ears que j’ai depuis quelques années déjà. Cela fait du bien de se poser dans un jardin, sous les arbres au milieu des feuilles mortes qui nous rappellent que l’hiver approche à grand pas. Profitons encore un peu des terrasses lorsqu’il est encore temps .. !

Cette couleur est certes pas évidente à porter mais lorsqu’elle est bien choisie et portée, elle est rafraîchissante ! Elle apporte un peu de couleur et d’originalité à une tenue pourtant basique.

Elle me rappelle la Nature apaisante pas vous ? ça sent l’herbe, le farniente, la petite sieste au parc au milieu des feuilles printanières.

Bref, portez et osez le vert ! soyez un peu plus écolo !

Aimez la Nature et aimez Midori ;p

cafekitsune
@Café Kitsuné w/Pauline Cafe latte & Hot matcha chocolate & sablé kitsuné

Je porte : 

Gilet en mohair vert : Massimo Dutti

Jegging :  Abercrombie & Fitch

Sac Mini Drew : Chloé

Bottines High Alfred : Sézane 

Blouse : Des petits hauts 

Casque : Urban ears 

Midori Midori1

Palaisroyal Pauline PR2015 PalaisRoyalMidori

CaféKitsunéMidori Cafékitsuné

Ihavethisthingwithfloors

Je me maquille à peine parce que je préfère prendre soin de ma peau et la laisser respirer, un peu de blush donne bonne mine. J’adore le blush Bobbi Brown qui peut être utilisé pour les lèvres et les joues. 🙂

BlushMidori  BottineshighAlfred Buren Details IMG_3729 IMG_3762 IMG_3747 Jean-Michel Othonie

Le kiosque des noctambules de J-M Othoniel : même si ce n’est pas l’oeuvre que je préfère de cet artiste, j’aime énormément ce qu’il fait et les verres soufflés colorés 🙂 

impressionnismeMidori
Mes financiers au thé vert servis sur mes nouvelles assiettes achetées au Musée Marmottan 😉 Faïence de Gien
Je ne sais pas vous mais Luka semble vouloir s'y mettre aussi ;)
Je ne sais pas vous mais Luka semble vouloir s’y mettre aussi 😉

Mode : Casual outfit of Saturday night <3 deep green 

Hello ! 
Black & deep green & gray and a little red touch for fantasy ! 

Samedi soir à l’arrache, ça ressemble à peu près à ça. Même lorsqu’on est fatiguée, ça fait toujours du bien de sortir prendre un verre dehors histoire de respirer 🙂 si c’est en bonne compagnie. En l’occurence, une bonne copine ou avec sa soeur. 😉

On opte pour une tenue soignée mais effortless, confortable.  Avec la couleur incontournable de la saison, le vert sapin/canard.

Sinon, un gros coup de coeur pour le pull Balthazar de Sézane en noir/doré. J’adore cette association, même mes chaussettes étaient assorties. 🙂  le pull dans ce coloris me va mieux que le gris que j’ai même si les deux sont très bien.

Pull Balthazar Sézane, Jupe Sandro , body Oysho, boots Eden shoes

Le manteau se porte ouvert cet hiver. C’est tendances et ça donne une allure nonchalamment chic. D’où l’intérêt de choisir un manteau qui tient vraiment chaud. Ce n’est pas la peine qu’il soit épais, on ne vit pas au pôle Nord.. (enfin je l’espère pour vous). Il faut choisir un manteau de bonne qualité avec la bonne matière. La laine tient chaud.

mes gâteaux au thé vert et framboise/chocolat noir ❤

Je vous laisse un aperçu de mes petits gâteaux faits maison. Comme il s’agit d’un gâteau que j’ai préparé à l’arrache à 1 heure du matin quand je n’arrivais pas à trouver le sommeil, je ne vous ferai pas de recette mais je tente le layer cake d’automne prochainement alors stay tuned 😉

Midori

Mode : Casual outfit <3 Camel & Dark blue

    Aujourd’hui, je vous fais un throwback d’une tenue de l’an dernier. Les habits que je porte sont toujours d’actualité car ce sont des accessoires Sézane qui se trouvent toujours dans la collection permanente. 🙂

C’est aussi l’occasion pour moi de faire un petit bilan d’une année de combat que je mène depuis exactement un an.

Je n’avais jamais été malade, toujours en bonne santé et je remercie le hasard de la vie de m’avoir donné ce que j’ai aujourd’hui. Pourtant ce jour-là, il y a un an, j’atterrissais aux urgences, à l’hôpital où je n’y allais que rarement pour faire des adieux..

Je ne réalisais pas tout de suite ce qui m’arrivait pourtant quelque chose était inhabituelle. Me trouvant en Province, je dois vous avouer que la condition n’était pas optimale. Me diagnostiquant une simple crise de foie, on me renvoyait chez moi. En rentrant à Paris tant bien que mal, ma situation ne s’améliorant pas, je suis retournée aux urgences, on m’a hospitalisée de suite. C’est comme ça que mon « aventure » a démarré.

Juste pour vous rappeler qu’il n’y a que vous qui pouvez réellement savoir et ressentir ce qui se passe dans votre corps. Ce n’est pas les années d’études de médecine qui font d’un médecin un voyant ou un omniscient. Quand vous sentez que ça ne va pas, vous devez insister. Et s’il vous plaît, n’en faîtes pas toute une tonne pour une simple grippe ou une petite coupure. Cela décrédibilise les vraies malades et la vraie souffrance.

Ça a été un coup dur pour quelqu’un comme moi qui a toujours été optimiste, qui a toujours voulu tout maîtriser. Hélas, ça, le hasard je ne le pouvais pas. Je trouvais encore le moyen de me dire que cela pouvait être pire. Je n’avais pas le cancer, enfin je n’en savais strictement rien. Ma maladie n’en est pas une qui s’attrape, ça se déclare spontanément et ça pourrait s’en aller. C’est une réaction tantôt auto-immune ou allergique à quelque chose alors ça ne se soigne pas, sauf par la corticothérapie. ça arrive souvent aux enfants. Il se peut que ça ne revienne plus jamais à l’âge adulte. En tout cas, ça ne reviendra pas tant que je continue à en prendre, mais à long terme, la corticothérapie vous abîme psychologiquement et physiquement. J’ai donc hâte de ne plus devoir en prendre tous les matins même si en diminuant la dose lors de la décroissance, parce qu’on arrête pas une corticothérapie comme ça du jour au lendemain, je dors et me sens beaucoup mieux. Je prie donc pour pouvoir définitivement l’arrêter parce que je suis à ma deuxième rechute.

Je découvrais la situation du malade dans un hôpital en même temps que j’enfilais la blouse de « malade » comme je l’appelais. Qui soit dit en passant est très déprimant. L’habit ne fait pas le moine, mais cet habit vous marque. Vous êtes le malade dans le service. Les gens vous voient malade et ça, ce n’est pas bien.

Lorsque cela vous arrive, vous avez soit le choix de vous comporter comme tel en se laissant aller. Il le faut temporairement mais il ne faut pas accepter de manière définitive ce statut de « malade ». Oh combien il est difficile de ne pas céder à cette pression qu’on exerce sur vous.

On vous aide parce que vous êtes le malade mais on vous rend par ailleurs incapable. Comme si vous étiez une pauvre personne que l’on doit plaindre. Cela ne vous aide pas.

J’ai choisi de me battre. Pour non seulement faire ce que j’ai toujours fait mais de faire encore plus. Je voulais faire de cet évènement, un déclic, un tremplin pour faire quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Un an plus tard, je peux dire que je ne me suis pas plains plus qu’il n’en fallait, dès que je pouvais agir ou faire quelque chose pour m’améliorer je l’ai fait sans me donner d’excuses.

J’ai aussi appris à manger sainement et correctement. J’ai toujours été une pâtissière cuisinière passionnée mais je ne maîtrisais pas encore le régime sans sel et sans sucre. J’ai découvert une nouvelle dimension de la « gourmandise ». Honnêtement, ce régime m’a beaucoup apporté et je pense en être gagnante parce que pendant un an, j’ai mangé et cuisiné énormément de produits frais et bio. En comparant à une personne qui aurait mangé Mcdo ou dans des fastfood à long terme, cela doit faire une grosse différence.

Ce qui a énormément changé, c’est aussi la silhouette. Je n’avais jamais connu l’adolescence et son lot de désagréments. La corticothérapie vous fait gagner du poids et vous fait surtout gonfler. En sortant de mon hospitalisation j’étais frêle, pourtant le traitement m’a fait prendre du poids. Même si je ne suis pas devenue obèse, tout simplement ne plus avoir son poids habituel vous destabilise. Et ça, les gens ont du mal à le comprendre. Ce qui importe ce n’est pas le regard des autres mais de soi-même. Je compte retrouver mon poids habituel, même si je perds patience. Comme je le dis tout le temps en rigolant, j’en ai marre d’être bouboule !

Mais encore, je me dis que si ce n’est que « esthétique » ce n’est pas grave. Ah mais oui..

C’est comme ça qu’une année a passé, rythmé par la prise quotidienne de plein de médicaments, hebdomadaire de prise de sang au labo, des rdv pour des examens, à supporter les gens simplement enrhumés se plaindre comme s’ils allaient mourir … ^^ je préfère en rigoler. Je suis devenue plus drôle .. Un peu obligé de rigoler de tout.

La seule chose dont je suis sûre, c’est que je n’ai jamais baissé les bras et j’en ai fait quelque chose de positif.

J’ai hâte de finir le traitement, de retrouver ma santé de fer parce que je n’ai jamais été fragile. J’ai toujours gardé cette volonté de fer, mon fort caractère inversement proportionnel à mon apparence de fille toute douce , mon optimisme infaillible et mes ambitions. Tout ça rien ne me l’enlèvera.

J’en profite aussi pour vous dire que la famille et les vrais amis qui vous entourent sont de petits trésors que la vie vous offre.

Ceux qui m’ont aidée se reconnaîtront. J’ai cette amie qui m’a préparé des repas sans sel parce que j’avais l’habitude de venir manger chez elle, qui s’est intéressé au régime hyposodé et a trouvé une épicerie sans sel/sans sucre etc. Ce genre de petites attentions qui vous touchent énormément. Ou qui vous apporte par surprise un magnifique bouquet de fleurs etc et j’en passe..

Tout ça pour vous dire qu’il y a toujours pire dans la vie mais qu’il faut toujours se battre pour rester au top. Faire le maximum de ce que l’on peut avec ce que l’on a. On n’a jamais trop de chance.

J’ai énormément d’empathie pour les personnes plus gravement malades, les personnes âgées que je croise tout le temps dans les salles d’attente. Je fais le soleil et j’essaie d’apporter la joie de vivre dans ces lieux moroses. Un sourire cela ne vous coûte rien mais il est contagieux.

Je poursuis mes objectifs et ce blog en fait partie.  Je tiens à continuer à partager mes nombreuses passions, des astuces et des recettes que j’ai élaborés un peu grâce à mon combat. 🙂

S’il y a par hasard des personnes comme moi qui ont du suivre ou suivent une corticothérapie à long terme je serais ravie de témoigner, de partager mes expériences ou tout simplement répondre aux questions.

 Néanmoins, je vous prépare une surprise pour la semaine prochaine. Vous en saurez un peu plus plus la semaine prochaine

Bonne journée !

Midori

a749d0_9fc94c77e2e24708bb8844aa668277ba.jpg_srb_p_905_905_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb a749d0_582498ca79b449c3ab896002f40cda2c.png_srb_p_905_1207_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srb a749d0_b2efd554abd24cf49b5af702a68a593c.jpg_srb_p_905_646_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb

Outfit :  

Pull Comptoir des cotonniers

Robe Jazz Sézane

Chaussures Hunter Sézane

Veste Aretha Sézane

Snood Promod

Sac : Pola Sézane

Sinon partage du jour : la boutique vintage, le chat et la souris : 25 rue Henry Monnier Métro : Pigalle

Ce triple sautoir fantaisie que j’ai déniché au retour d’un brunch dans le faubourg Montmartre dans une petite boutique de bijoux, déco vintage et disques qui s’appelle « Le Chat et la Souris » près de Anvers à Pigalle.  J’aime beaucoup les bijoux fantaisie de toute sorte que l’on trouve à Paris. Celui-ci a été fait par la créatrice de cette boutique. J’aime tellement les papillons ! Je ne saurais que vous conseiller d’y aller faire un petit tour 😉

  

DIY & Lifestyle : la vie en pompoms <3 

 Hier, c’était vendredi donc ma première journée « treat yourself ». Un concept qui porte sur le fait de prendre un peu de temps pour s’occuper de soi.

Il s’agit de se reposer, de faire quelque chose pour soi-même pour se débarasser de la fatigue et du stress accumulés tout au long  de la semaine avant de partir en weekend ou d’aller faire la fête.

Ça permet de faire une coupure et d’être agréable avec les personnes qu’on aime.
Je suis donc allée faire un petit tour chez Orcanta après ma séance de massage. ( à propos duquel je ferai un article prochainement ).  Ce qui est bien avec de la lingerie, c’est que c’est vraiment un plaisir personnel de prendre soin de soi parce qu’en principe, personne ne le voit.

Au retour, j’ai eu droit à un ensemble de lingerie gentiment emballé dans du papier de soie. Je suis toujours tentée de garder ces papiers de soie et ce n’est pas pour rien.

Parce qu’au Japon, oh mon doux pays, dès l’école primaire, on vous apprends à faire des tas de choses, dont les pompoms en papier lors des évènements scolaires et sportifs etc.

C’est ultra simple. Il vous faut une paire de ciseaux et un élastique et à peine 5 minutes.

La prochaine fois que l’on vous donne du papier de soie, gardez-le dans un coin 😉

 Fabriquer une fleur en papier : 

La taille du pompom dépendra de la taille de votre papier. J’en avais deux. J’ai plié en 4 et j’en ai obtenu 8. pour une fleur plus fournie, n’hésitez pas à en rajouter.

On rassemble les feuilles puis on les plie en zigzag. Ensuite, On attache au milieu avec un élastique assez solide de préférence en gomme/caoutchouc. Vous pouvez si vous en avez à disposition, utiliser un petit ruban ou un fil suffisamment long pour pouvoir accrocher le pompom quelque part.

 On arrondie le bout en donnant un coup de ciseaux. Un peu comme un nuage. Vous pouvez aussi couper les extrémités en zigzag mais personnellement je préfère la forme arrondie.

 On déplie pour former un cercle comme un éventail. On ramène feuille par feuille au centre. On donne au pompom une forme arrondie et hop, le voilà 😉

Moins de jolis papiers gâchés et un joli pompom en plus pour décorer sa maison ou son appartement ! 😉

Bon samedi ! ❤


  
  

Ma petite lecture de ce samedi matin ..! 🙂

 

Mode : chaussures du mois <3 Escarpins Bostons de Sézane  

Aujourd’hui, ces derniers jours souffrant de forte migraine, j’ai enfin pu essayer ces merveilles made by Sézane ❤ comme d’habitudes j’ai envie de dire parce que j’aime énormément les escarpins de la marque.
Je n’avais jamais encore franchi le pas des escarpins tricolors.

 J’ai toujours pensé que c’était trop « voyant », qu’ils n’étaient pas pour moi, mais mon avis a changé lorsque j’ai vu pour la première fois l’association de ces trois couleurs à mi chemin entre les tons printanniers et automnales.
J’ai eu la chance de pouvoir les essayer au nouvel appartement Sézane qui a ouvert ce mois-ci 1 rue St-Fiacre à Paris. 
En parlant de cette association, j’ai d’abord craqué pour la pochette Sixtine que vous avez pu observer dans mes précédents articles 😉

J’ai voulu être raisonnable et je ne pensais craquer mais j’ai su que j’allais les regretter quand il ne restait plus que les paires dans ma taille. J’ai donc failli les rater.
Ces escarpins sont confortables mais assez hauts pour être sexy. Les talons sont fins mais tiennent bien.
Ils se portent très bien avec les collants donc même s’il fait de plus en plus froid à Paris, j’espère pouvoir les sortir souvent. Ils le méritent car ils sont mignons et jolis. 🙂

Au niveau de la taille, je trouve qu’ils taillent normalement. Je ne sais pas si c’est moi mais je les trouve plus confortables que les anciennes versions de Bostons. Moins étroits peut-être.
Ces chaussures sont pour l’instant « sold out » mais elles vont revenir alors si vois les aimez beaucoup, ne les ratez pas 😉
Ici, je les porte avec une robe automnale un peu bohème folk pour apporter un peu de couleur à la tenue mais ils se portent tout aussi bien avec un jean ou un pantalon noir pour leur donner un côté soigné et chic 😉

Je vous souhaite une agréable soirée !

Midori

j’ai pu reprendre la couture et la création de petite pochette doublée à la machine. je vous fait un tuto un jour si cela vous intéresse 😉

 Côté nourriture, ah bah oui je suis une éternelle gourmande, j’ai passé un agréable moment en famille dans un bistrot. Toujours un Spritz à la main…! Tout était bon du début à la fin. Succulent.

C’est ce qui est appréciable  dans la vie parisienne c’est de se trouver ses propres repères, son petit café, son petit salon de thé, son petit bitrot du quartier. Je vous partagerai quelques unes de mes adresses prochainement ! Promis 😉

 
  

Outfit : Minimalistic 

Oh qu’il est dur de se lever et on n’est que mardi…!

Aujourd’hui, j’ai opté pour la simplicité. Une tenue sobre mais chic.

Il est temps de ressortir les vestes et les manteaux.

Cette année, je ne jure que par les manteaux « peignoires » à l’image des manteaux classes de Max Mara que j’ai toujours adorés.

On opte pour le manteau gris ou beige facile à associer avec n’importe quelle tenue et c’est parti.

Ce style de manteau peut très bien se porter ceintré ou ouvert. Cela donne un style différent.

Au niveau de l’association des couleurs, on opte pour les couleurs « douces » mais toujours chic & sobre.
Couleur de l’automne et non pastels. Couleurs du grès, de l’argile, des matières apaisantes.
Couleurs du jour : gris, beige, taupe, camel. ( black is blacklisted )

Luggage in souris Céline, Veste La fée Maraboutée, boots Bobbies, pull Des petits hauts, jeans 003 Sézane

 
Côté cuisine, fatiguée, overbookée, malade ou pas, je cuisine et j’utilise autant que je peux des produits frais non transformés et bio. C’est une chance de pouvoir manger des produits sains. Pour moi c’est important.

J’ai testé les pâtes à l’encre de seiche avec une sauce fait maison à base de saumon bio, courgette, et champignons avec une crème légère. Succulent !  Le tout servi dans les assiettes danoises que m’a offertes ma mère. Je les aime d’amour ❤

Je ne suis pas très en forme aujourd’hui ( mon état fluctue beaucoup) mais je vous souhaite une agréable journée !

Great sunday afternoon at Fondation Louis Vuitton <3

Coat Max Mara, MiniDrew Chloé, Boots Bobbies
Coat Max Mara, MiniDrew Chloé, Boots Bobbies
Ellsworth Kelly Spectrum @ Fondation Louis Vuitton
Ellsworth Kelly Spectrum @ Fondation Louis Vuitton
Pop Tour
Pop Tour

  

Installation de Marina Abramovic
Rejuvenator of the astral balance de Marina Abramovic
At Frank

   

Fondation LV Frank Gehry

Cela faisait presque un an que je n’avais pas mis les pieds à la Fondation Louis Vuitton que j’avais eu la chance de visiter peu après son ouverture. Comme pour la première fois, j’ai été impressionnée par l’architecture de cet immense imposant bâtiment en verre. ( Frank Gehry)

J’aime plus que tout cette matière qui est le verre et je n’en dirai jamais assez. J’aime  cette matière qui laisse passer la lumière, cette transparence non moins inexistante.

C’est un espace paisible et contrairement à ma première visite, il a fait beau. Si j’ai un peu regretté l’exposition d’Olafur Eliasson au sous-sol, cette fois-ci, j’ai encore plus apprécié la terrasse de la fondation avec ses vues imprenables sur Paris et sa banlieue.

C’est un endroit où l’on se sent protégé et libre à la fois, traversé par la lumière et le vent. Les oeuvres exposées ne sont pas moins intéressantes. Déroutantes parfois comme cette installation de métronomes dans une salle par Maria Abramovic. « Rejuvenator of the astral balance ».

Ce métronome qui a rythmé mon enfance de musicienne. Je le connais pourtant si bien. Ce bruit qui retentit à un rythme régulier. Cette obsession pour la régularité. Ce son répétitif a pourtant un pouvoir apaisant inexplicable.

Beaucoup de choses se « vit » à l’intérieur de ce bâtiment. Une visite qui vaut le détour à chaque fois.

J’espère pour la prochaine fois assister au Masterclasse de Gauthier Capuçon car le violoncelle est un instrument que j’ai pratiqué pendant des années et que j’aime toujours autant et surtout dans cet endroit, cela vaut sûrement le coup.

J’ai passé une agréable fin de journée de dimanche dans ce lieu avec une amie. Elle s’est terminée sur une note vanillée au « Frank » au rez-de-chaussé.

Si vous avez l’occasion d’y passer ne serait-ce qu’une demie-journée, je vous le conseille vivement.

Prenez la navette depuis la place de l’Etoile ( avenue de Friedland) qui part tous les quart d’heure. ( 1€) et qui vous dépose devant la Fondation. Au retour, après 19h, vous pouvez toujours prendre le bus 244 qui vous ramène à Porte Maillot.

Je vous conseille vivement de prendre un billet sur internet.

Personnellement, je trouve que c’est cent fois mieux quand il n’y a pas grand monde comme c’était le cas pour nous aujourd’hui. On y passe un moment privilégié. J’y ai trouvé la réponse à mes doutes et à mes questions. Je sens les bonnes ondes arriver.

Sur ce,

Passez une très bonne semaine !

Midori

 

Mode : Les couleurs d’automne <3 Fall 2015

Gauffre succulente sans gluten de Yummy and guilt free ❤

Je trouve les couleurs d’automne magnifiques. Les couleurs soutenues qui me rappellent l’éventail de sublimes couleurs des feuilles des arbres qui rougissent en automne au Japon.

 Je suis très sensible aux couleurs d’automne, peut-être un peu parce que je suis une fille d’automne.

Mes inspirations viennent souvent de cette saison. La couleur et la matière qui se marient le mieux avec ces couleurs est sans conteste le cuir camel/beige. Le camel ravive les couleurs chaudes et parfois ternes d’automne. C’est le must pour moi à avoir dans son dressing. J’aime tellement le cuir surtout en camel. C’est une très belle matière.

 

Je suis tombée amoureuse du nouveau sac de la maison Chloé.

Les sacs Chloé et moi, c’est une histoire d’amour qui a commencé en 2009 lorsque j’ai eu mon tout premier sac Marcie Nut, à l’époque où ils n’étaient pas encore trop à la mode. Je les aimais pour leur simplicité et leur qualité. Sans logo, discret mais élégant, pas du tout bling bling. La couleur dominante de la marque est le beige.
Cette histoire n’est donc pas prête de s’arrêter avec le nouveau Faye.

Au début, je n’ai pas eu de coup de coeur de folie mais ce sac est original par sa forme. On dirait un porte document mais il reste simple et élégant.

Je le trouve plus élégant et passe partout que le Hudson qui n’est pas sans rappeler le Marcie besace mais en beaucoup plus chargé. Le Hudson en tomette est magnifique mais dans la vie, on ne peut pas tout avoir. Faut bien faire des choix 🙂

Si le budget vous effraie, je trouve que ce sac ( le faye) me rappelle étrangement les sacs de la marque Sequoia qui a toujours fait des sacs avec cette boucle argentée. Vous pouvez dénicher chez eux, des sacs à pris abordables. 😉
Au début, ce Faye je le voulais en noir comme tout le monde mais ce sac ayant une forme déjà assez carrée, le noir allait renforcer ce côté un peu « dur » et carré. Ce qui ne va pas forcément avec les tenues que je porte ni avec l’image que je prête à la marque donc j’attendais de tomber sur la bonne occasion. Et comme quand je veux quelque chose très fort, ma bonne étoile me fait souvent tomber sur une bonne opportunité à saisir. 🙂
J’ai attendu et j’ai bien fait puisque j’ai pu dénicher mon faye tout neuf mais moins cher dans la couleur que je voulais, parfaite pour l’automne.

Le mien sera donc de couleur Tabac, une couleur très chaude.

Je vous ai donc fait un montage avec les accessoires et tenues inspirés par les couleurs d’automne ❤

 Pochette en cuir
Pochette en cuir « Madame » de Sézane, Blouse bordeaux Sandro Paris, Sneakers Bobby Isabel Marant


Promenade paisible de samedi dans le XVIème | Sac Luggage souris, Sneakers Bobby Isabel Marant, Jean gris Sandro Paris co actuelle
Promenade paisible de samedi dans le XVIème

Déco & DIY : Les lettres lumineuses & Style industriel <3

Mes nouvelles lampes : lettres lumineuses ont rejoint ma déco style loft, industriel :)
Mes nouvelles lampes : lettres lumineuses ont rejoint ma déco style loft, industriel 🙂

 Tadaaaaam ! Cela faisait un petit moment que des lettres lumineuses me faisaient de l’oeil mais je ne savais pas vraiment ce qu’il me fallait..  Une seule grande lettre avec de vraies ampoules ou de petites lettres guirlandes à poser parterre ou sur une chaise..

  

C’est en faisant un petit tour au BHV que je suis tombée sur ce super kit MARQUEE LOVE  ultra simple, abordable et  customisable à souhait.

Soit dit en passant, j’adore le BHV et ça depuis que j’ai environ 10 ans.  Depuis que j’ai mis les pieds au BHV pour la première fois en fait.

A l’époque, c’était plutôt un endroit où on ne trouvait que des bricoleurs grisonnants de dimanche au sous-sol mais ça a bien changé depuis … !    Au rayon luminaire, mes yeux brillent autant que toutes les lampes de l’étage réunies.. !

Donc, pour revenir au sujet de départ qui vous intéresse,  ce kit contient un support en carton blanc, des boules transparentes (capuchons d’ampoule) à planter dans le trou ainsi qu’une guirlande.

Attention : Il faut donc penser à acheter des piles AAA.  2 par lettres.

Je ne pouvais que me laisser tenter ! J’ai pris la décision d’en prendre que 4. Je me voyais mal allumer 10 lettres à chaque fois puis le budget aurait grimpé assez vite. Vous pouvez très bien opter pour un diminutif de votre prénom ou votre surnom ou des initiales ou même des trucs bateaux « love » « amour » « paris » mais bon.. Vous avez le droit de vous aimer, y a pas de mal. De toute façon, ne comptez pas trop sur les autres pour vous aimer. Les gens qui ne s’aiment pas sont casse-noisettes et n’aiment pas les gens qui sont bien dans leur peau.

  A ce niveau-là, j’ai été vite confrontée à un problème, j’avais beau retourner le rayon, il n’y avait plus la lettre M !! , la plus importante … ! Une vraie catastrophe !!  mais comme je suis têtue, j’ai pris quand même les 3 lettres restantes et je m’étais mise en tête de mettre la main sur la lettre M…!

On peut donc peindre, colorier, dessiner, coller des paillettes, en fait faire ce qu’on veut du support de la lettre. Il est en papier. Un fond à insérer en forme de lettre est aussi inclus dans le kit, ce qui permet de décorer aisément le fond. Il faut donc penser à acheter des outils pour décorer si vous comptez les customiser. Je n’ai pas eu encore de superbes idées donc pour l’instant, j’ai préféré les laisser comme ils sont. ça va bien avec le style de déco industriel.  J’ai pensé à les colorier en gris mais je ne suis pas convaincue encore.. on peut très bien coller des papiers cadeaux aux différents motifs ou utiliser des masking-tapes. Vous pouvez faire appel à votre créativité.

Une fois à la maison, l’installation a été un jeu d’enfant. Si on ne décore pas, il suffit d’insérer les capuchons dans les trous, retourner la lettre et insérer chaque ampoule de la guirlande dans les petites boules, mettre les piles puis allumer la guirlande.

IMG_0920 IMG_0923 IMG_0921 IMG_0922


Si vous aussi, vous voulez vous laisser tenter par ces lettres lumineuses en LED, vous pouvez les trouver comme moi au BHV au 4ème étage ou bien sur internet ( merci c’est grâce à ce site que j’ai pu me procurer ma lettre manquante !!).

  • Sur le site : Creavea ICI   vous pouvez en profiter pour vous dénicher des outils de décoration, des paillettes etc tout un tas de truc. J’ai même déniché un fil métallique pour pouvoir customiser mes t-shirt trop basiques par exemple. La livraison est rapide.  Concernant le prix, c’est 14.99euros par lettre. Le point positif, c’est le fait de pouvoir les décorer, customiser à souhait. Ce qui n’est pas le cas pour toutes les autres lettres lumineuses qu’on peut trouver sur le marché.  
  • Il y a non seulement des lettres de l’alphabet mais aussi quelques autres formes comme l’étoile, la dièse, une flèche ou « & » etc.  La guirlande et les capuchons sont vendus aussi seuls, je me demandais à quoi ils pouvaient servir. Je pense faire des trous dans mes boites préférées et les rendre lumineuses. Je vous montrerai ça sur instagram plus tard.
  • Dans les magasins : Au BHV et sûrement dans d’autres magasins à Paris ou ailleurs. ( Galeries Lafayettes etc.)

J’ai posé mes lettres lumineuses sur une table de style loft industriel avec une malle bleu marine Cyrillus et une lampe en forme d’ampoule ultra sympa que j’avais trouvée à l’époque de mon appart étonnamment chez TATI pour une très petite somme.

Autre alternative possible, acheter des lettres à décorer en carton et les peindre soi-même. C’est aussi joli et pratique parce qu’on n’a pas à allumer, ni à changer de pile. C’est peut-être mieux et plus économique pour décorer les chambres des enfants. Surtout si vous voulez leur offrir les lettres de leur prénom en entier. ça reste tout aussi ludique.  🙂  environ 2 euros par lettre.

Lettre à décorer en carton :) activité ludique pour les enfants <3
Lettre à décorer en carton 🙂 activité ludique pour les enfants ❤

 Mais sinon, cette semaine, j’ai réussi à dégager un peu de temps pour passer en vitesse au nouvel appartement Sézane qui va ouvrir bientôt. C’est un espace bien décoré, agréable où l’on peut essayer les manteaux et les chaussures de la collection. J’étais un peu déçue parce que je pensais essayer le nouveau jean et les nouvelles chaussures de la capsule qui n’étaient pas là mais j’ai pu essayer les escarpins boston tricolores et  le lieu est franchement sympa et les gobelets beaucoup trop mignons 🙂

IMG_0748

Je vous souhaite une très belle soirée 🙂

  

Mode : détail ~ le cuir tressé à paillettes <3

 Je suis dingue des détails tressés mais lorsque c’est en cuir à paillettes c’est le comble !

Dernièrement, une copine à moi m’a dit qu’il fallait absolument qu’elle m’emmène dans une boutique à côté de chez elle à Montmartre parce que si j’y allais, que j’allais devenir dingue et que tout ce qu’il y avait dedans allait me plaire.

Et bien, elle n’avait pas tort. Elle a pris le soin de m’y emmener sachant que la boutique serait fermée. Comme ça, je n’allais pas craquer. Sauf que …! Dans la vitrine, j’ai « rencontré » ma future paire de bottines avec ce petit détail qui fait tout !!

Un vrai coup de coeur, quand j’en ai, il apparaît comme une évidence. En fait, ma vie est entourée d’évidences, de plein de petites choses que j’ai dénichées à droite et à gauche en écoutant mon coeur.

Il fallait absolument que je m’achète ces bottines mais malheureusement, la marque n’en produisait plus. Plus de bottines à ma taille ni le modèle d’ailleurs en stock. J’étais désespérée et surtout déçue. En retournant à la boutique atelier, comme le pressentait ma copine, j’y ai trouvé mon bonheur. De petits bijoux fantaisies, de petites pochettes en cuir, presque bohème chic pas du tout blingbling très parisien en soi.

Mais surtout, la dernière paire de bottines qui restait était à ma taille – je vous ai dit – c’est comme le destin, c’était une évidence. Elles étaient faites pour moi 🙂  je suis donc repartie toute ravie de ma nouvelle trouvaille. Ces bottines vont très bien avec ma nouvelle petite ceinture en cuir tressé que j’avais repérée chez `Des petits hauts.

Vraiment mignonne avec ses détails dorés.

Bref, il n’y a qu’à Paris que l’on fait si souvent de jolies rencontres quoi qu’on en dise.. Le plaisir inégalé de flanner dans les rues parisiennes à faire de petits boutiques de créatrices de bijoux et accessoires. Dans le même style, j’ai repéré les boots à talons avec le détail en cuir tressé vertical chez Bocage. ( bottines Mannuela ). Elles ont l’air jolies.

Mes bottines Bohémiennes de Bobbies !
La ceinture tressée trop mignonne de Des petits hauts ❤

Je vous montre ici une partie de mes trouvailles du mois 🙂 profitez à fond du beau temps. Je suis assez occupée et je cours un peu partout mais j’essaye de trouver un peu de temps pour prendre soin de moi et me reposer au soleil à droite et à gauche. 🙂

IMG_0371
La vitrine d’Ameska dans le 18ème Rue Marcadet 😉 je vous conseille d’y passer, on trouve de chouettes accessoires ! j’ai craqué ❤
Bijoux fantaisie <3
Bijoux fantaisie ❤

IMG_0596

Mode : Oser porter la couleur de cet automne : le  Vert bouteille/sapin 


Chaque automne, j’ai une envie de couleur bordeaux et de couleur vert bouteille. Ce vert foncé sapin qui fait hésiter plus d’une.

Pourtant si elle est bien portée, c’est une couleur élégante et sobre parfaite pour l’automne. Cela change un peu de bordeaux que l’on voit un peu partout. C’est une alternative. Je dois avouer que je réfléchis quand même à deux fois avant d’acheter un vêtement de cette couleur parce qu’elle ne peut pas aller avec tout. Dernièrement j’ai quand même déniché des choses sympas de cette couleur chez Sandro et c’est pourquoi j’ai envie de vous les montrer en partie.

Tout d’abord cette robe Rehab ample mais élégante avec le col en dentelle noire qui s’attache au niveau du cou. Je l’aime beaucoup.  Sachez qu’elle existe en noir mais pour le coup, elle est moins originale => ICI Elle est simple légère mais mignonne.  J’ai craqué aussi pour une jupe évasée à zip en maille. C’est la couleur qui manquait à ma petite collection de jupes.

IMG_0749IMG_0750

Je trouve que cette couleur vert bouteille irait très bien aux rousses à l’image de Bree Van der Kampf de Desperate mais aussi aux brunes comme pour le bordeaux.

Si on ne veut pas prendre trop de risque, il vaut mieux opter pour une jupe ou un haut de cette couleur. Un seul vêtement de cette couleur sur une tenue suffirait amplement. 😉  Je vous parle de Sandro parce que j’ai eu un vrai coup de coeur pour ces 2 articles mais sachez aussi que chez Zara, pour un plus petit budget environ 30€ (TRAFALUC) j’ai repéré une très jolie robe plutôt de soirée dans cette couleur et qui existe aussi en noir. ( voir photo )

la robe Zara TRAFALUC en vert bouteille joli détail dans le dos 🙂

Et vous, vous en pensez quoi de cette couleur ? Cette couleur fera-t-elle partie de votre dressing ?

Cette couleur s’associe parfaitement avec le noir, voir le gris anthracite. Si on ne veut pas se casser la tête, on l’associe avec les accessoires noirs et au niveau de la matière du velours ou le daim noir qui serait parfait. Très chic !

Si vous voulez opter pour un sac de cette couleur, vous avez le nouveau sac Claude de Sézane qui sort en vert bouteille à la collection d’octobre !  

 

Sinon, un joli petit bistrot a récemment ouvert à côté de chez moi. C’est un lieu bien décoré et où on mange bien. Je suis vraiment ravie. C’est le genre de petite chose qui égaye mon quotidien 🙂

Mode : outfit Monochrome&wine touch

Outfit : Black & Gray & Wine

Today’s inspiration

Une tenue pseudo décontractée. On attrape un pull, un jean noir casual, des bottines noires à talons, un sac noir et un petit vernis bordeaux sur les ongles et le tour est joué ! 😉

Bonne journée !

Sac : Boy Chanel

Jeans : 001 classique de Sézane

Vernis : Cosmopolite de Dior

Pull : Brigitte gris anthracite de Sézane



Mode : Life in « bordeaux » ! ;) automne 2015

imageJ’aime cette couleur qui me rappelle la couleur d’un bon Château Margaux.

C’est LA couleur de cet automne et c’est vrai que les accessoires de cette couleur sont parfaits pour égayer un peu les tenues un peu ternes d’automne.

À quelle couleur associe-t-on le bordeaux ? Cette couleur ira bien avec toutes les coulers sombres ou automnales mais peut aussi ajouter de la couleur à une tenue total black pour une touche rock. Elle peut aussi aller avec le beige à condition qu’il y ait une autre couleur. Association à éviter avec le violet et le rouge.

Je suis enfin revenue à Paris, j’ai donc retrouvé la température peu estivale de la capitale. Par la même occasion mes pulls douillets. Je ne porte pas souvent le gris mais j’ai craqué sur pas mal de pulls gris cette rentrée alors les divers accessoires colorés que j’ai reçus sont les bienvenus !

À commencer par le sac Claude. Sa taille me convient, l’ouverture me semble assez simple, il est plus grand que mon mini Drew, plus petit et plus rigide que mon Marcie besace en camel. Un juste milieu. La couleur est moins lumineuse que ce que je ne le pensais mais elle ira bien avec le noir. La manchette Bertille est plus claire. Elle est rigide et tiens bien au poignet.

Sinon, j’ai eu un vrai coup de coeur pour la pochette Sixtine. J’aime beaucoup l’association des couleurs. C’est ma première « vraie » pochette Sézane. Je dis « vraie » parce que la première pochette m’a été offerte par Sézane et c’est comme ça que j’ai pris l’habitude d’utiliser une pochette et de la mettre dans mon sac. Je l’ai trouvée très utile. Alors j’avais envie d’en acheter et c’est à ce moment-là que je suis tombée sur cette petite merveille.  Pour finir, une petite déception pour la robe Elly que j’attendais beaucoup.. La couleur bordeaux est celle que je n’aime pas qui vire plutôt marron. Elle ne me va pas et est un peu trop terne sur moi. C’est avec regret que je la renvoie avec le jeans 001 taille mi-haute brut que je trouve sans plus par rapport au 001 classique bleu que j’aime beaucoup. Je l’échangerais donc bien contre le nouveau 003 bleu. À voir. Néanmoins, cette petite déception n’en est rien à côté de mes coups de coeur !

Bonne soirée 😉 ! M

sac Claude by Sézane
sac Claude by Sézane
image
Pull Balthazar Sézane, legging zippé Zara, bottines Hudson, sac Claude Sézane, broche Malou Des petits hauts

IMG_8967 IMG_8972 IMG_9064 IMG_9063

Craquage de la rentrée !

Coup de coeur de la rentrée, Sézane, Chanel, Eric Bompard
Haut à gauche : Sac Pola by Sézane, Robe Mango collection actuelle, Espadrilles Carmen, WoC Chanel, Gilet en cachemire Eric Bompard, Manteau La fée Maraboutée

C’est définitivement la fin de mes grandes vacances dans quelques jours. J’ai vraiment hâte de reprendre même si le ciel bleu ensoleillé et la couleur émeraude de la mer du sud vont sûrement me manquer. Je dois avouer que Paris me manque énormément, mon chez moi, mon lit, ma famille et mes amis.  Je profite encore un peu de cet air frais en picorant des framboises et des myrtilles dans le jardin.  Qui soit dit en passant sont très bonnes. Ce sont en plus des fruits très bons pour les yeux et la digestion. (aussi pour les parois des vaisseaux ) J’en consomme donc souvent.

Pour me consoler de la reprise de ma vie parisienne ( la collection parfaite), je vais avoir de quoi me consoler sous la pluie. Je suis toute excitée de les retrouver. Je vais recevoir un certain nombre de colis et de surprises.

A commencer par mes cadeaux d’anniversaire, le repas d’anniversaires auprès de ma famille, de mes soeurs. Ensuite, mes commandes Sézane que j’ai hâte de découvrir, mon nouveau gilet long bleu marine dEric Bompard qui ne va sans doute pas me quitter cette saison, l’incontournable « WOC » ( wallet on chain ) de Chanel qui est dans le coloris que j’ai toujours voulu. J’espère vraiment que ce sera le bon. Depuis le temps que je rêve de ce rouge vernis. Le seul manquant de ma wishlist.

Il y a donc de quoi me réjouir de cette rentrée 🙂 et de commencer à bosser comme une dingue parce que les vacances ça va bien deux semaines mais au bout d’un moment, le cerveau demande à travailler 😉 entre deux cafés.

J’ai hâte de vous parler de toutes ces merveilles.

En attendant prenez soin de vous et bon courage dans tout ce que vous entreprenez Parce que pour ma part, c’est parti pour un mois de piqure tous les jours. En fait j’adore parce que je vois déjà au loin mon homme me regarder planter une aiguille dans le ventre avec admiration  .. Hahaha Et comme je le dis tout le temps, il n’y a pas de place pour les chochottes dans ce monde ! ! 😉 xoxo
Sinon, j’ai repéré quelques vestes et manteaux sympas dans la nouvelle collection de Sézane : le manteau Octave en gris clair, la veste noire et la veste en Camel. 🙂 j’ai opté pour la dernière, va-t-elle remplacer la veste Aretha de la saison dernière ? à voir.

IMG_8709-0 IMG_8707-0 IMG_8708

Mode : Fall’s inspiration <3 

Sac Pola by Sézane, robe fleuries Abercrombie, t-shirt vieux rose Monoprix, Lip Glow Dior, lip stick Clinique

   – le sac Pola en camel : ici

   Les couleurs d’automne sont mes préférées. Ce sont sans doute les couleurs qui me vont le mieux. Cette saison, il sera impossible de manquer les pièces de couleur bordeaux. 
J’adore cette couleur. Elle se porte soit en petite touche avec un accessoire ou bien en robe, en jupe ou même en jeans. Attention à ne porter qu’un vêtement de cette couleur à la fois pour éviter le « too much ». Un simple rappel de couleur avec un petit accessoire est suffisant. 
J’aime bien assortir les robes de couleur bordeaux avec des sacs ou chaussures de couleur camel mais cette couleur va aussi très bien avec le noir. Pas les deux à la fois. Si on opte pour un sac de couleur camel, on va choisir des chaussures de la même couleur. Pareil pour le noir. 
Ça me rappelle que je n’ai pas de sac de couleur bordeaux. Je vais peut-être craquer pour le nouveau sac Claude de Sézane qui va sortir dans quelque jour. Même s’il est beau en camel, il ressemble beaucoup trop à mon sac Marcie besace de Chloé donc je vais le prendre en bordeaux ❤ si je décide de craquer pour le sac. 
Voilà voilà 🙂 cette saison qui est la mienne m’inspire beaucoup ! 
Aujourd’hui, j’ai trouvé un chien vraiment mignon et gentil qui s’était perdu et s’est trompé de maison. Ce qui est drôle c’est qu’il était très content de nous voir alors qu’on ne le connaissait pas. Je l’ai gardé une heure en attendant la véto qui semble-t-il avait eu le propriétaire du chien au téléphone. Une heure suffisamment longue pour le promener et m’attacher à lui 😥 mais je suis contenre qu’il n’ait pas été abandonné et qu’il ait pu trouver son propriétaire. 🙂 une bonne action faite en ce dernier jour de mes vingt-trois ans. Yeay ! 
En vous souhaitant une bonne fin de journée ! 

  
  chien assorti à ma tenue du jour 😉 robe new co Mango   
 

earphones Happy plugs, lip glow Dior, lip stick Chubby Clinique
 
     

Au chaud dans un pull douillet <3 

Vite !! Un pull douillet pour la rentrée.

Comment aborder la rentrée sans un pull douillet dans son placard ?

Les pulls de cet automne se portent oversized et les pulls rayés ont la côte.

J’ai opté pour ma part pour un pull tout doux oversized de couleur écru et rayures dorés de la marque « des petits hauts ».

J’ai déjà hâte de le porter et de me mettre en boule avec un bon thé dans mon lit ppur un moment cocooning douillet. Hum hum.

J’attends aussi le gilet gris de la même marque pour remplacer mon gilet chéri Uniqlo en cachemire que j’ai bousillé avec mon vernis .. 😥   J’adore les pulls de cette marque parce qu’ils sont non seulement mignons mais ils sont aussi de très bonne qualité.  E-shop : des petits hauts ❤

J’ai vu que Sézane allait sortir un pull presque similaire que celui que j’ai acheté chez des petits hauts. J’ai hâte de l’essayer mais il semble moins doux. Je vous dirais ça plus tard 🙂  Vente de la nouvelle collection de Sézane le 6 septembre 2015. Ici

photo prise sur le compte Instagram de Sézane

De toute façon, on a jamais assez de pulls pour affronter l’hiver n’est-ce pas 😉 ?

Bon courage à celles ou ceux qui ont repris.

Pour ma part, Je profite encore un peu de l’été avant de sauter dans ces pulls adorés.

C’est aussi mon anniversaire dans quelques jours. Ça me fout le cafard 🙂

le pull achiko de la marque « des petits hauts » pour lequel j’ai craqué

Back in Paris ~ summerend’s outfit 

Le temps est capricieux en ce moment à Paris, c’est une vraie girouette.  C’est en écoutant la pluie tomber que je me suis réveillée ce matin. Ma nuit a été tellement courte que j’ai foncé dans la cuisine me préparer un grand café allongé. Un peu comme mes vacances que j’essaye d’allonger encore et toujours plus.

Il est vrai que par ce temps il devient difficile de s’habiller le matin. Comme j’aime piocher quelques vêtements selon l’humeur du jour, j’étais tentée de m’habiller à la va-vite ce matin. Pas envie de me prendre la tête. Jour de pluie = jeans ou pantalon histoire de ne pas avoir les jambes trempées, je trouve ça assez désagréable. Chassures fermées aussi mais j’ai opté pour mes sandales dorées San marina parce qu’en fait, je repars dans le Sud prendre un peu plus de soleil et aussi passer mon anniversaire là-bas auprès de celui que j’aime.

Cela fait une semaine que je fais énormément attention à ce que je mange parce que non seulement j’ai atteint mon poids maximum jamais atteint dans toute ma vie mais aussi parce qu’il faut bien le dire, les médicaments que je prends c’est vraiment un fléau. Avant ça, je mangeais comme quatre et sans rire, je suis une vraie gourmande. je préférais mourrir que de faire un régime et me priver des bonnes choses. Si je ne suis pas objectivement devenue énorme, c’est difficile de ne pas se sentir soi-même et de ne plus être bien dans mes fringues. Je suis dure avec moi-même mais je n’aime pas les gens qui se plaignent et qui ne font pas d’effort. Soit on apprend à s’accepter et arrête de se plaindre soit on se plains et on fait tout pour arranger ça. C’est dans cet esprit que je me suis mise à manger beaucoup moins et je ne me sens pas frustrée du tout au contraire, je me sens vraiment mieux depuis que j’ai compris que même avec ce médicament qui modifie – temporairement – mon métabolisme et m’apporte énormément de désagréments, je réussie encore à perdre du poids. D’accord, c’est 10 fois plus dur mais j’y arrive. Pour celles qui se demandent comment je fais pour perdre 2 kg en une semaine, c’est assez simple si on se tient à « tout ce que je ne consomme pas, le corps va puiser dans le stock ». Je préfère manger peu que de devoir faire du sport. J’aime le sport mais pas quand il s’agit de dépenser de l’énergie pour maigrir. Juste pour mon bien-être. Je mange très peu salé. Si on élimine les aliments salés, il y a peu de choses très caloriques. Ensuite on retient moins d’eau donc ça évite la rétention d’eau. Je ne sale pas, je n’ajoute pas de graisses, sauf de l’huile d’olive de temps en temps. Je ne mange pas de viennoiserie, de toute façon je n’aime pas ça et faut bien le dire, ça n’apporte rien d’autre que du beurre et du sucre quand on n’aime pas ça. Vous préférez quoi, être bien dans votre corps ou profiter de 5min de plaisir matinal? ( toujours se poser de bonnes questions par rapport à l’objectif qu’on veut atteindre.)

Ensuite, dans le poids à perdre il y a deux choses, de l’eau et de la graisse. Si on consome moins que ce qu’on mange, on va perdre. Mais si on fait du sport et si c’est pour se dire j’ai courru 10min donc je peux craquer sur un gâteau c’est totalement inutile. J’ai opté pour le « je mange peu et je fais rien de plus que quelques exercices ». Et  aussi, ce n’est pas parce qu’on sent la satiété ou qu’on ne fait pas 3 repas par jour que c’est mauvais pour la santé.

Moins on mange, moins on ressent la faim. Au bout de quelques jours, le corps s’habitue à puiser dans nos stocks. Il faut juste tenir mentalement et être déterminé. Consommer plus de potassium peut aussi être bénéfique surtout si vous mangez sâlé.

Pour ma part plutôt pour des raisons médicales, je ne consomme pas de sucre raffiné et en ce moment aucun dessert ni gâteau. J’ai plutôt de la chance parce queje n’aime pas trop manger sucré. Le sucre est très calorique donc le supprimer ou réduire sa quantité permet de continuer à manger de tout en réduisant la quantité. Je ne mange plus trop de pain non plus ni de pâtes d’ailleurs. Quand j’ai vraiment faim, je prends de temps en temps du riz complet bio. C’est du glucide mais c’est de l’énergie à long terme. Ça permet de tenir. Je mange énormément de protéines. ( poissons ( filet de saumon, viandes maigres type poulet, du boeuf et surtout les oeufs). On dirait que je me prive de tout mais ce régime me permet de me faire plaisir par exemple avec le bon bento japonais que ma soeur me ramène de temps en temps. ( voir photo) ou de manger quelques fromages. ( j’adore ça)

Pour celles qui veulent s’organiser je conseille d’utiliser temporairement l’application« Myfitnesspal » sur smartphone pour noter ce qu’on mange tous les jours. Histoire de se rendre compte de comment on mange. Elle indique le nombre de calories consommé et le pourcentage de protéines, glucides et lipides consommés. Si ça prends un peu de temps et ça fait un peu « folle » de tout noter, c’est un outil précieux qui permet de gagner du temps. Si vous voulez continuer à manger comme d’habitudes, faîtes mais réduisez la quantité, c’est déjà ça.

En tout cas, il faut un mental d’enfer pour suivre ce traitement et je ne souhaite ça à personne. Ce qui ne nous tue pas rend plus fort prend son sens aujourd’hui.

Encore un peu plus de vacances, un dernier souffle avant de démarrer cette nouvelle année qui s’annonce intense. Je suis plus que jamais motivée pour tout cartonner.

Outfit : sac Pola by Sézane 

Top : Débardeur Emilie by Fabrique Anonyme

Jegging : Abercrombie&Fitch 

Sandales : San Marina 

bracelet en argent saphir rose : Elsa Peretti Tiffany and co bracelet doré : jolie demoiselle

Jegging : Abercrombie Top : Fabrique Anonyme Bracelet : vanina world

Doli’s inspiration : homestyle

IMG_5978

J’ai toujours aimé et a été attirée par tout ce qui était en verre. C’est une matière que j’aime beaucoup. Sa translucidité, sa rigidité qui la rend si fragile.  C’est donc sans surprise que j’ai eu un énorme coup de coeurs pour les vitriini de Iittala que j’ai repérés à Londres chez Skandium.  L’un des plusieurs magasins déco que j’ai fait en quelques jours.   Ces petites boîtes qui viennent de Finlande e peuvent très bien servir de boîte à bijoux mais pas seulement. On peut les collectionner et en faire un objet de décoration. En parlant de verre, lors de mon séjour au Lac de Côme, j’ai trouvé un magasin spécialisé dans les bijoux et objets déco en verre. Le genre de magasin dans lequel j’ai les yeux qui pétillent. J’y ai trouvé non seulement une bague en verre de Murano sympa mais surtout une suspension de ballons en verre multicolores qui me rappellent ceux dans le film d’animation « Là-haut » 🙂  (voir photo ci-dessous)  Encore un nouveau objet qui va encombrer ma chambre … ! 

J’apprécie énormément la couleur rose clair que j’ai l’habitude d’appeler Babypink. J’accumule de plus en plus d’objets de cette couleur dans ma chambre, qui apportent certes beaucoup de douceur mais je commence à faire une overdose. Trop de rose tue le rose. Un peu trop girly à mon goût parce que dans mon univers, il n’y a pas que du rose. Ce n’est qu’une petite facette de ma personnalité. Or, dans une chambre, il faudrait que tout soit à peu près en harmonie, donc je ne peux pas faire en sorte que tout aille parfaitement dedans. J’ai passé beaucoup de temps à défaire mes cartons et je me suis vite rendue compte que tout ce qui était dans mon ancien appartement n’allait pas toujours bien avec ce que j’avais dans ma chambre ! big problem. Beaucoup trop dur de se débarrasser de tous ces objets que j’ai choisi un par un soigneusement..  Heureusement que j’ai pu pour la plupart leur trouver une seconde chance et qu’on a cette chose que l’on appelle la cave.. ! J’espère vite leur trouver une nouvelle place quelque part, peut-être dans mon futur chez moi 🙂  Quand je ne suis pas en train de voyager, je suis chez moi en train de monter des meubles. Je découvre la joie des visseuse et perceuse. Combien de fois ai-je monté un meuble avec un tournevis de mes propres mains ..? j’ai mal pour eux.. !

  Je ne saurais vous expliquer cette agréable sensation d’accomplissement que l’on ressent une fois que l’on a réussit à monter un meuble – de merde –   avec un notice – à entendre par-là, des dessins sans explications – à la simplicité inversement proportionnelle à la difficulté du montage.    

Tout ça pour dire que j’ai hâte de terminer le rangement, de faire le grand tri qu’il y a à faire dans mon dressing, de mettre de l’ordre dans ma chambre pour pouvoir la décorer correctement et préparer tout doucement la rentrée qui arrive sans que je le veuille à grand pas. Sans oublier mon anniversaire même si je l’oublie souvent.

xoxo    M i d o r i

Les bougies Tom Dixon Royalty & London. La bougie argentée sent très bon. Celle en cuivre est plus boisé, le senteur est beaucoup plus masculin, plus entêtant.   Je les ai achetées à Londres chez Liberty mais vous pouvez sans doute les trouver chez Urban Outfitters ou ailleurs en France. 

Les boîtes vitriini de Iittala que j’ai achetées à Londres chez Skandium. Disponibles sur internet un peu partout. 

Le porte stylo rose  et stylo de Hay design 

IMG_5120

Red and white dots <3 my favorite 

Un gros coup de coeur pour ce simple combishort rouge à pois ❤ Une petite tenue confortable idéale pour les vacances. Il suffit de l’enfiler et en deux secondes, on est prête pour aller se promener.

La semaine dernière, j’ai passé un agréable moment dans le jardin de la somptueuse Villa Melzi donnant sur le Lac de Côme.  Il n’y avait personne le jour où j’y étais. Le silence qui y régnait m’a fait un bien fou. C’est un havre de paix.

Contrairement à la mer, même lorsqu’il fait chaud, il y a toujours de l’air, un peu de brise qui permet de se rafraîchir. Le seul inconvénient étant que la météo tergiverse beaucoup. Cet inconvénient est aussi un avantage lorsqu’il pleut.  Les jardins italiens sont pleins de charme et j’en suis amoureuse. Les fleurs sont magnifiquement assorties et les buissons taillés avec élégance.

Passer du temps et apprécier les jardins italiens étaient un de mes rêves depuis que j’ai découvert la fontaine Médicis au jardin de Luxembourg. C’est un des endroits que j’appréciais le plus dans mon quartier. Cela n’était sans rappeler le jardin de Boboli à Florence. Les jardins des villas que j’ai pu visiter au bord du Lac étaient encore plus magnifiques que ceux de mes rêves puisque ces jardins donnaient tous sur le lac. La villa Melzi est peut-être beaucoup plus sobre que celles qui se trouvent de l’autre côté du lac mais elle a le mérite de se situer à Bellagio et de plus c’est le lieu où le compositeur Liszt a composé plusieurs sonates. Le jardin de cette villa possède un tout petit jardin japonais avec des carpes que j’ai beaucoup aimé.

Combishort : Mango

Sac : Mini Drew Chloe

Tongs : Gioseppo 
IMG_5122-0 IMG_5119 IMG_5123 IMG_5128 IMG_5127

IMG_5125  IMG_5118 IMG_5116 IMG_5121

Peaceful  happiness therapy 

I’ll never get tired of the amazing view of this Italian big lake. The time seems to be fixed. We often forget how a beautiful landscape of the Nature can cure the mind disorder or pain.  You just have to open your eyes to find and see a wonderful and incredible scenes and breathe simply a fresh air. Being fully amazed is obviously the best way to get refreshed. The gorgeous landscape of this lake match very well with concerto number 2 of Rachmaninov. ( oboe melody).

It is definitely one of my best vacation spots to rest, to relax ! I really needed to cheer up and spend time with my precious family. Family is everything.

I wear a light blue jeans dress : Mango

Mini-Drew bag : Chloe

Sandales : Rene Caovilla ( i really love them ❤ )

 Cet été, je n’avais qu’une seule idée en tête. Partir au milieu des montagnes. Je ressentais ce besoin. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai grandi dans une ville entourée de montagnes au Japon ou si c’est parce que je recherchais le pouvoir magique, reposant, unique des régions montagneuses. Le cadre des lacs est tellement différent de celui de la mer. C’est incomparable.

Je suis repartie pour la seconde fois et pour plus longtemps dans la région de Lombardie au nord de l’Italie en passant par Milan. ( L’article sur mon escapade italienne d’il y a un mois => ICI )

Le temps semble figé au milieu de la Nature comme si tout le reste était superflu. Cette région des lacs en Italie offre des vues incroyables, inimaginables.  Je crois que c’est ça, le pouvoir bienfaiteur de la Nature. Sa beauté vous soigne intérieurement. 

IMG_5112-0

IMG_4865
On se sent tout petit au milieu de ce grand lac. flotter dans l’eau face à cet époustouflant paysage est une expérience unique.
IMG_4759
J’adore me perdre dans le village et découvrir de jolis coins ❤
IMG_4751
Marcher avec ses sandales italiennes préférées Rene Caovilla ❤
IMG_4635
Respirer de l’air frais et admirer une vue à couper le souffle à faire envoler tous les maux
IMG_5114
Un excellent endroit pour réfléchir, méditer et se retrouver

IMG_5069 IMG_4789 IMG_4758 IMG_4654 IMG_5067

Piano time <3 passion

Le piano, c’est non seulement une passion mais c’est beaucoup plus que ça. Un souvenir, une enfance, un langage. C’est sans doute l’un des premiers langages que j’ai du apprendre juste après ma langue maternelle. 

La musique c’est une façon de s’exprimer, de transmettre des émotions, une image, une impression. Il y a parfois certaines choses que l’on ne puisse exprimer avec des mots. Je trouve que cela beau parce que la musique est universelle autant que les émotions humaines. 

J’ai commencé très tôt à jouer du piano. Ce qui me permet aujourd’hui d’apprendre à jouer de grands morceaux tel que la fantaisie-impromptu en étant simplement amateur mais je n’ai pas voulu en faire mon métier parce que j’ai énormément de respect pour ceux qui choisissent cette voie, la voie d’artiste.  Parce que finalement, la frontière entre musiciens amateur et professionnels est quasi – inexistante dans le sens où un musicien professionnel, même s’il en fait son gagne-pain, la musique est pour lui un plaisir, une grande passion.  

Pour moi, en faire son métier c’est surtout perdre sa liberté. J’étais aussi une enfant têtue qui ne voulais en faire qu’à sa tête et jouer les morceaux qu’elle aimait. J’ai appris à lire les partitions sans passer par la case « solfège ». Si étudier pendant 5 ans le solfège au Conservatoire était intéressants et surtout nécessaires, je pense que c’est quelque chose qui a du décourager plus d’un avant même qu’il essaye d’apprendre à jouer d’un instrument. 

Je n’ai pas du tout la prétention de jouer correctement, dans la meilleure façon qu’il soit les morceaux que je choisis de jouer mais je suis plutôt fière et heureuse lorsque ceux qui m’écoutent jouer me font quelques compliments sincères. Pas sur la technicité mais parce qu’ils ont aimé ma façon de jouer.  Un peu comme l’été dernier lorsque je jouais dans le salon d’un hôtel pendant mes vacances et qu’une jeune femme était venue émue me dire que ce que je jouais la touchait vraiment. Ce qui m’a vraiment touchée moi aussi.  

En revanche, la technique, c’est aussi nécessaire pour pouvoir jouer de magnifiques morceaux et exprimer correctement ses émotions. Donc ce n’est pas à négliger.  

J’aime beaucoup les pianistes comme Lang Lang qui a l’air heureux de jouer du piano. Etre musicien, c’est beaucoup de travail et de sacrifices mais je n’aime pas du tout quand le musicien laisse transparaître à travers sa musique ou sa façon de jouer de la souffrance.  

Pour moi, jouer du piano, même en jouer 5 min est devenu un besoin quotidien. Il n’y a pratiquement pas un jour où je n’en joue pas lorsque j’ai un piano à ma disposition. Si je joue d’autres instruments, le piano a l’avantage de se trouver un peu partout et ce dans le monde et même à la gare.  Je trouve cette idée de placer des pianos à la gare plutôt chouette. ça permet de créer un lieu de partage pour les vrais musiciens qu’ils soient amateurs ou professionnels.  🙂 

Recette : Doli’s pasta <3

il y a quelques semaines, je postais une photo de mes pâtes sur mon Instagram @dailydoli 🙂 comme promis je partage avec vous ma recette 🙂 super simple.

Je n’aime pas suivre les recettes à la lettre, j’aime piocher ce qui reste dans mon frigo et essayer de cuisiner quelque chose de bons donc je ne vais pas vous dire de respecter à la lettre ma recette mais l’idée essentielle est là. Vous pouvez ajouter d’autres ingrédients qui vous plaisent ou en retirer. Normalement dans ma recette il n’y a pas d’asperges par exemple. J’en rajoute que quand c’est la saison.

Pour préparer ma sauce, il vous faut des pâtes fraîches, de préférences des tagliatelles italiennes. Des asperges vertes, des feuilles (pousses) d’épinards et de la pancetta. ( roses fines celles qui se mangent crues en apéro) vous pouvez la voir sur ma photo en dessous dans le caddie. Vous ne voudrez plus jamais cuisiner avec des lardons après l’avoir testée :3 et une brique de crème liquide allégée ( bleue) :3

On fait bouillir de l’eau dans un grand fait-tout avec du sel.

En attendant on sort une poêle et on fait cuir la pancetta jusqu’à ce qu’elle soit un peu doré. On ajoute les asperges. Quand les asperges sont cuites ( elles deviennent un peu transparentes) alors on ajoute les épinards. Vous pouvez saler et poivrer. Perso, je ne sale pas parce que la pancetta est déjà salée et que ce n’esr pas bon pour la santé on en consomme déjà assez comme ça. Le poivre je laisse à mes invités le soin d’en ajouter à leur guise. Les feuilles changent de couleur et prennent une couleur vert foncé. On ajoute la crème. On laisse le tout à petit feu pendant quelques minutes le temps que la crème prenne le goût de la pancetta.

Si vous êtes bien organisé, les pâtes sont en train de nager dans votre fait-tout. Préférez-les al dente c’est toujours meilleur.

Il ne vous reste plus qu’à les mélanger avec la sauce préparée 🙂 et ajouter à la fin un peu ( beaucoup) de parmesan !
Bon appétit !
Ps : j’ai hâte de retourner à un endroit que j’ai récemment adoré 🙂 stay tuned !

 

dans mon caddie il y a … :3

  

Pourquoi as-tu choisi la mort ? Parce que c’est un bien.

Apologie de Socrate Platon Criton
Apologie de Socrate Platon Criton
C’est l’histoire d’un homme qui avait accepté la mort que le peuple athénien lui avait choisi comme sentence.  Deux cents quatre-vingt voix contre deux cents vingt.  Nul n’a parlé d’injustice. Le peuple avait décidé, Socrate ne l’a pas contestée.

Il n’a pas choisi la mort. Il a choisi le respect, le respect d’une décision que le peuple athénien avait prise. – tout le monde n’était pas athénien et donc ne votait pas à l’époque..-  Après tout, la mort, ce n’est pas le mal, c’est un bien.

Ce n’est pas parce que la décision a été prise démocratiquement, de manière collégiale qu’elle est nécessairement bonne. Et ça, Socrate le savait. Et accepter cela, c’était aussi ça, avoir du bon sens. Avec cette vérité, il s’en est allé humblement.

Aujourd’hui, cet héritage laissé par ces grands philosophes grecs restent présents, c’est aussi une partie de notre richesse mais paradoxalement un leurre.

Midori

Petite lecture du soir : revenir aux origines de notre démocratie. Tous les ans, je suis plus que jalouse des lycéens qui se penchent sur leur sujet de philo au baccalauréat. Je suis vraiment nostalgique. J’adore me réfugier dans ma bulle, méditer, penser à ces choses, ces questions qui englobent tout, qui donnent un sens à la vie. Même si les philosophes que j’apprécie le plus sont du XVIIIème- XIX pour la plupart, j’aime beaucoup lire les philosophes grecs de l’Antiquité. C’est un peu la base de toutes les réflexions que l’on puisse faire. Je conseille donc vivement ce bouquin qui est en plus d’actualité. Un grand classique. 

Photo : boîte à bijoux dénichée à Covent Garden. Je l’ai vu une première fois puis ne réussissant pas à l’oublier je suis retournée l’acheter avant de prendre mon train ^^.. Bougie Tom Dixon couler argent qui sent trop bon. Boîte multicolore achetée au Musée MoMA à New York. 

Pomme puzzle 3D que j’ai monté avec mon amoureux 😉 

My way to enjoy London city <3 

pretty places everywhere ❤

Voici quelques photos que j’ai prises des endroits que j’apprécie particulièrement à Londres, là où j’adore flâner et passer des heures …!  
  
  
  
  
  
  


  

Magma une boutique de déconBd magazines à Covent Garden

Lewis and co studi design deco Marylebone

  

foodhall de Selfridges London PRESS

  
  
  
  

Idée du jour pour surmonter la chaleur : Fragole con gelato <3 Mon dessert italien favori

IMG_2235

This is my favorite italien dessert ❤ Frutta di bosco con gelato. It remind me my last amazing trip in Italy.

Lorsque je reviens d’un voyage, j’adore me remémorer et revivre des instants en reproduisant des plats ou des desserts que j’ai adorés à la maison en ajoutant une petite touche, un peu de fantaisie.

Cette fois-ci, lors de mes escapades en Italie, j’ai redécouvert les fruits rouges que je trouvais souvent trop acide à mon goût. Mais le dessert Frutta di bosco con gelato que j’ai dégusté au restaurant en admirant un magnifique coucher de soleil au lac était tellement délicieux que je me suis remise à aimer à nouveau ces fruits des bois.  ( non non ce n’était pas simplement grâce à la vue, les fruits étaient délicieux et la glace à la vanille aussi 😉 ).

C’est comme ça que je ne fais que manger italien depuis que je suis revenue à Paris (je sais c’est bête). Mais en France, les restaurants italiens ne proposent pas les mêmes desserts puis les tiramisus sont beaucoup trop sucré pour mon régime.

Quand il fait chaud, rien de mieux que des fruits en dessert. La glace apporte une petite touche gourmande au dessert.

J’ai donc eu une forte envie de ce dessert fait maison. Je suis allée chercher les fruits rouges ( myrtilles, framboises et fraises). Il faut en profiter parce que c’est la saison puis j’ai pris l’une des deux glaces qui traînaient dans le congélateur. Deux parfums de la glace Haagen-dazs. J’ai donc testé le Fragole con gelato avec une boule de glace Banane brownie et l’autre avec une boule de glace Macadamia nut.  Ils étaient tous deux très bons mais j’ai une petite préférence quand même pour le macadamia nut.

Voilà voilà. Je me croirais presque à la pointe du Lac en train de méditer et admirer la vue magnifique que vous pouvez voir sur mon autre article en photo.

Bon début de semaine ! Je vous embrasse !! M

IMG_2236

un dimanche matin pas comme les autres..

Sunday morning
Cosy sunday morning  !

Commencer une matinée avec une tasse « Bonne nuit » ça va de soi. C’est un peu étrange je vous l’accorde mais tout ce que je fais en général n’est pas normal alors j’ai abandonné. Vouloir être normale. J’ai abandonné cette idée lorsque j’étais ado.

Après tout c’est quoi être normale ? Etre comme les autres ? ça n’a pas de sens.

Le temps où les gens font n’importe quoi, même les choses les plus ridicules pour se démarquer, vouloir être normal, c’est ne pas être normal.

Comme me disait souvent ma mère, soit on t’aime, soit on te déteste. C’est 50/50. Quand on est aimé par 50% l’autre 50% te déteste.  Quand on a une raison de vous aimer, pour la même raison, d’autres vous détesteront c’est comme ça.

Alors essayer de plaire aux autres, c’est perdre son temps.  Lorsque tout le monde aime, quelque chose cloche.

J’ai eu un déclic vers la fin de mon adolescence. J’en avais absolument plus rien à faire de ce que pouvaient penser les autres. Parce que j’ai pris conscience que les gens, quelque soit les commentaires qu’ils feront, ce qu’ils penseront ne me rendront jamais les opportunités que je n’ai pas osé saisir, les moments que je n’ai pas vécus par peur d’être jugée.

Depuis que je me suis affranchie du regard, des opinions des autres, je n’ai jamais été aussi libre, épanouie.

Je n’aime pas les gens qui se plaignent mais qui ne font rien. Parce qu’au fond, les autres ne peuvent rien pour nous. La seule chose qui nous empêche de faire quelque chose, c’est la plupart du temps nous-même.

Je plains les gens qui connaissent les échecs mais au moins eux, ils ont tenté.

Mon café de ce matin a un léger goût de caramel et de vanille. Sans sucre évidemment mais il est un peu spécial. Je me sens pousser des ailes. J’adore parler « affaires » dès le matin au réveil dans mon lit et sous la couette. C’est ce que j’aime.

Parler de chaussures à 3h du matin, ça ne me déplaît pas non plus.

C’est ainsi qu’a commencé mon dimanche matin. Un dimanche matin pas tout à fait comme les autres.

M

Oreomatcha
Mini oreo au thé vert matcha que j’ai ramené de Tokyo 🙂