La fin de l’automne <3 

Avec le temps tout s’en va.. chantonnait Léo Ferré. Et il avait raison.

Les belles feuilles colorées laissant les arbres dénudés, les passants désertent les parcs parisiens.

Ces feuilles mortent disparaissent comme les amours passés à coup de balais. Sûrement pour faire place à de futurs bourgeons.

Heureusement que l’hiver arrive avec son lot de consolation.

Vive le froid, vive le vent, vive la neige et surtout le ski !

Doux dimanche

Place à la douceur, au repos. Le mot d’ordre d’un dimanche parfait. 

Il faut dire que la « semi-crève » que j’ai depuis quelques semaines m’a épuisée. Je ne dis pas la crève parce que j’avais tout simplement rien attrapée, donc aucun médicament ne pouvait me soulager, j’avais juste à attendre de récupérer une voix à peu près normale et une forme d’enfer.

Hier, avec Pauline, on a passé, il faut le dire beaucoup de temps au Mariage frères puis j’ai été frappée par une irrésistible envie de dormir. Celle qui vous donne l’impression de vous emporter dans une autre dimension.

J’avais prévu d’aller à une soirée d’anniversaire mais je n’ai pas pu. Clouée au lit, impossible, ne serait-ce que de lever un bras. Mais je me suis laissée faire. Mon corps avait besoin de « ne rien faire ». Ce repos illimité.

C’est comme ça que malgré mon envie de « profiter » de mon si court week-end s’est plié aux ordres de mon corps. Pourtant, ne rien faire, c’est aussi la meilleure façon de profiter de son week-end.


Je suis alors allée chercher le fameux millefeuille de week-end à la Pâtisserie des rêves. J’aime cette pâtisserie et son univers depuis le début de l’enseigne, c’est-à-dire l’époque où ils n’avaient que leur boutique et charmant salon de thé rue de Longchamps dans le 16ème arrondissement. J’affectionne aussi le livre de pâtisserie de Philippe Conticini. À la vue de leur petit piquet rose trop mignon, je repense inévitablement la première fois que je me suis rendue là-bas. Je me rappelle encore de mon gâteau qui est arrivé sur un petit plateau depuis l’étage inférieur dans une sorte d’ascenseur entouré de ces petits piquets si emblématiques. Je mettais les pieds dans ce pays de rêves, un univers onirique que j’aime tant. Le salon de thé était aussi épuré sans tomber dans la niaiserie.

Même si c’est devenu depuis ce temps, une chaîne, j’apprécie toujours autant. Surtout lorsqu’ils ouvrent une boutique pas loin de chez moi. J’ai eu la force d’appeler la boutique à l’heure d’ouverture, depuis mon lit, pour me réserver un millefeuille pour 4-5 personnes, histoire de le partager en famille. C’est aussi ça le bonheur de dimanche cosy-cocoonning.

 Paisible. C’est l’adjectif qui caractérise cette fin de semaine, et qu’est-ce que c’est bon. Dieu sait que j’en avais besoin.

Demain, à l’attaque !

Bonne soirée et surtout un super début de semaine ❤ 

Weekly post <3

Un petit zoom sur la collection Gigi de Tommy Hilfiger que l’on a pas pu rater pendant la NYFW. 

La rayonnante et souriante Gigi Hadid a ouvert le défilé à NY. 

J’aime bien le style de la maison, décontracté mais plutôt chic. #casualchic avec les couleurs phares de la maison que j’aime beaucoup, le bleu marine et le rouge. On retrouve l’inspiration de l’esprit marin, quelques rayures, l’imprimé compas etc.


J’avais commandé deux pièces et je les ai reçues avec un totebag bleu marine à l’effigie de Gigi. 

La qualité est au rdv et le packaging est top. C’est le genre de pièces basiques que l’on pourrait facilement porter au quotidien. 

Enfin, j’étais partie faire un tour à la Pâtisserie des rêves, histoire de me faire un teatime after party ce dimanche, pour aller chercher leur fameux millefeuille monté minute disponible que le week-end. Quelle déception fut pour moi de n’en trouver aucune..! Mais, je ne suis pas partie bredouille. Je suis quand même repartie avec ces 3 mignonnes pâtisseries qu’on a partagées en famille. La prochaine fois, je ne râterai pas leur millefeuille ! 


Enfin un petit topo sur les mocassins que je porterai enfin. Je m’explique. J’ai toujours trouvé ça sympa de porter les mocassins, et pas n’importe lesquels. Je trouve que les chaussures comme les mocassins sont pas faciles à porter aux premiers abords. On se dit que ça fait mémé, vieilles ou un peu trop dandy. Pourtant, une fois adoptée, elles donnent un style preppy, faussement démodé. 

Elles remplaceraient très bien les ballerines que je n’affectionne pas du tout. Les mocassins, on les porte volontiers avec une tenue casual chic, avec un jean ou pour casser une tenue noire. 

Il commence à faire frais alors faîtes attention à vous pour ne pas perdre la voix comme moi. 
Bisous bisous 

M

Teatime @Claus petit-déjeuner à Paris 

  
  
* Claus * 

À quelques pas du métro Palais-Royal Musée du Louvre se trouve ce petit salon de thé en face duquel se trouve l’épicerie de même nom. Comme j’avais déjà déjeuné avant d’y aller, je me suis contentée de choisir un petit scone aux raisons et un café au lait d’amande. 
À ma surprise, le Scone était très bon, croquant mais pas trop sec, servi avec de la crème et une confiture ( je crois bien de figue). Le café était très bon aussi. ( à force d’en boire, je reconnais les bons et les mauvais 😉 ).

Ça m’a permis de passer un bon moment avec ma soeur qui me racontait alors ses quelques souvenirs de Londres, où elle avait l’habitude de manger des scones avec sa petite crème, et de rigoler puis s’échanger quelques anecdotes.

La prochaine fois, j’y retournerai tester leur brunch qui m’a l’air pas mal du tout ..!

Passez une bonne semaine et surtout bonne reprise pour ceux qui étaient en vacances ces derniers jours. Dans ma tête, ça fait l’effet du morceau « Revolutionary » de Chopin.

Xoxo des bisous

Comment y aller : Stations de métro : Palais-Royal Musée du Louvre ou Les Halles

adresse : 14 Rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris

J’ai testé la pâtisserie Ciel à Paris <3

IMG_0105IMG_0107

Pâtisserie Ciel
Pâtisserie Ciel
J’aime le matcha depuis que je suis toute petite. Au Japon, les enfants n’aiment pas ce goût amer, un peu trop raffiné du thé vert matcha.

Le thé vert matcha est un concentré de thé vert. La poudre coûte donc beaucoup plus cher que les feuilles de thé vert qui servent à faire du thé. Le matcha, on l’utilise pour préparer la cérémonie de thé. On le déguste avec un petit gâteau traditionnel vraiment trop sucré à mon goût.  Cette poudre sert à préparer de délicieux gâteaux. Vous pouvez aisément la trouver à Paris surtout depuis que le matcha est à la mode..

Ce qui est dommage à mon avis est que l’on soit à cause de son goût amer obligé de rajouter plus de sucre dans nos préparations. J’essaie de remplacer au moins la moitié de la quantité de sucre par de la Stévia. ( et oui, je dois manger pas salé mais en plus je ne dois en théorie manger de sucre comme si j’étais diabétique.. elle est pas belle la vie ?)  Heureusement que j’ai d’autres plaisirs coupables comme l’achat de chaussures beaucoup trop belles pour être portées .. ^^.

Bref, revenons à l’essentiel. J’ai donc eu une envie de dévorer un gâteau au matcha. Je vais d’ailleurs bientôt faire une overdose à ce rythme. ça ne me fera pas de mal.

La pâtisserie Ciel est placé à un endroit que l’on ne fréquente pas souvent. Elle est au début de la rue Monge. Elle était plus petite que ce que j’avais imaginée. C’est un endroit sobre, calme ( enfin je pense parce que j’y suis allée le jour de la fête de la musique) et zen. Les vendeuses/serveuses sont bien japonaises ( si si, j’ai commandé en japonais donc je vous le garantie), le pâtissier que j’ai vu partir aussi est japonais. Vous êtes donc dans une authentique pâtisserie japonaise, même si ce qu’on y sert n’est pas une pâtisserie traditionnellement japonaise.

Oui, parce qu’à la pâtisserie Ciel, on y mange ces fameux Angel cakes !  Ciel et anges, on comprends mieux.

Ces gâteaux à la texture légère comme un gâteau roulé. Au milieu, on y trouve une mousse légère.

On les déguste avec les différents thés que propose cette pâtisserie.  Pour ma part, j’ai testé la formule smoothie.

Les smoothies sont en réalité une sorte de granité au thé.  De mémoire, il y avait du thé Hojicha (thé vert torréfié) original celui-ci parce qu’on ne boit jamais de hojicha sucré au Japon. Sinon, le classique thé vert matcha puis le smoothie Yuzu-pomme.

Pour les non-connaisseurs, qui ne sont pas habitués, je ne vous conseille pas de prendre le Hojicha.

J’adore le yuzu et la serveuse me l’a fait goûter ! très très bon ! J’ai adoré.  Le yuzu est un agrume japonais ressemblant à du citron mais en plus amer. ( cf :les coréens en consomment aussi).

J’ai donc testé l’Angel cake au matcha parce qu’à la base j’étais venue pour ça avec le smoothie Matcha puisque le yuzu-pomme n’était pas encore assez frais et glacé.. too much matcha mais ça allait quand même parce que j’adore ça.

Pour les Angel cake, il y a beaucoup plus de choix. J’en ai vu aux fruits rouges, au yuzu, au chocolat, aux fruits exotiquesetc.

Consommé sur place, servi sur un plateau, ces gâteaux coûtent 2 euros plus cher. On peut très bien les emporter et les manger dans le quartier.

J’en ai profité pour partir avec une boîte de thé vert au yuzu. Je suis beaucoup trop nostalgique de mon dernier voyage au Japon. ça fait déjà un mois piouf ! Le temps passe vite.

Si le coeur vous en dit, allez passer un petit moment zen dans cette petite pâtisserie, pour déguster cet Angel cake avec une amie pour papoter tranquillement. Attention, il n’y a cependant pas beaucoup de places au comptoir 🙂

Pour s’y rendre : 3 rue Monge Paris    Tel : 01 43 29 40 78

IMG_0117 IMG_0116

IMG_0119IMG_0118

IMG_9258signé Midori  La fille « Nature » qui vous veut du bien 😉