Travel note : Un week-end à Copenhague <3 

 

Ou devrais-je dire trois jours à Copenhague.

J’avais besoin de rompre le cercle vicieux qui m’empêchait d’être joviale, d’être énergique alors que je le suis naturellement et ce, la plupart du temps.

L’idée de partir en week-end quelque part en Europe, pas trop loin trotait dans ma tête depuis le week-end de la Toussaint mais il faut bien le dire, le temps était pourri quasi partout pendant ce week-end de 3 jours. J’étais assez dégoûtée de ne pas être partie mais je me suis consolée en regardant la météo qui annonçait un temps plus que pluvieux partout en Europe..

Ceci dit, mon envie de m’échapper du quotidien, partir en escapade était restée et s’était même accentuée au fil des jours.

Faute peut-être au temps nuageux et désespéremment gris. Un raz le bol. Quelle que soit la destination, il fallait que je parte.

Je rêve de neige, de montagnes depuis un certain temps, on le savait déjà mais puisque ce n’est pas encore pleinement la saison du ski, il aurait été dommage de partir pour ne pas profiter de ce sport alpin avec beaucoup de neige.

J’ai alors trouvé un compromis entre la montagne et la Laponie. Une destination pas très chère et pas très loin. Mon choix s’est naturellement porté vers le Danemark, précisément Copenhague.

On m’avait dit beaucoup de bien de cette ville à la limite de la Scandinavie.

La langue est ce qu’il y a de moins attirant dans ce pays.  C’est le pays du design, de raw food et surtout de la marque Hay design que j’aime beaucoup, sans oublier du top sublissime Freja Beha.

Je vous avoue que contrairement à mes habitudes, j’ai attendu la dernière minute pour « étudier » la ville et planifier mon « voyage » de courte durée. Je l’ai fait en une heure en arrivant à l’aéroport, en scrutant la Cartoville qui me permet à chaque fois de me faire une vague idée de l’ensemble des quartiers d’une ville où je me rends.

Ce petit bouquin avec le plan de chaque quartier permet de bien organiser et rentabiliser le temps et le voyage. ( je conseille vivement d’en acheter ).

En temps normal, je m’y prends à l’avance mais pour une ville à taille humaine comme Copenhague, s’organiser dans l’avion à la dernière minute suffit.

Il faut cependant avoir un hébergement bien placé pour gagner du temps et visiter la ville de manière efficace. Cela permet de tout ou presque visiter à pieds et ne prendre qu’une ligne directe depuis l’aéroport pour arriver à l’hôtel. Si vous partez à deux, prendre un hôtel central coûte à peine plus cher qu’une nuit dans une auberge de jeunesse plutôt central car les tarifs de nuité dans les auberges sont par personne alors que pour un hôtel, c’est pour la chambre à partager.  En étant bien placé, vous rentabiliserez vite la différence de prix car vous ne prendrez pratiquement pas le transport en commun. Personnellement, je n’ai pris le métro que pour faire le trajet A/R aéroport/centre-ville et deux fois le taxi lorsqu’on était trop fatigués. ( environ 80DKK environ 12euros pour faire Tivoli/Nyhavn )

Enfin, pour partir seulement deux trois jours, je vous conseille de ne pas prendre de bagage en soute. ça permet, une fois arrivée à l’aéroport de partir tout de suite profiter de sa journée.

Malgré une température qui oscillait autour de 7-11 degré Celsius (novembre),  j’ai eu la chance d’avoir du beau temps pour ne pas dire un temps magnifique les deux premiers jours. Le ciel bleu au-dessus de Copenhague, vous ne le verrez pas souvent. Surtout au mois de novembre. Les rayons de soleil lorsqu’il fait froid ont quelque chose d’exquis.

Voici la liste des choses que j’ai aimées et que je conseille fortement si vous ne savez pas trop quoi visiter/faire à Copenhague : 

Vol : pas cher par rapport à d’autres villes européennes via Easyjet ou Norwegian.

Hébergement : pas loin de Kongens Nytorv car desservi par les deux lignes de métro directes depuis l’aéroport et c’est parce que c’est au centre de tout et les principaux spots se visitent à pieds. Notamment, le Nyhavn, le port avec des maisons colorées se trouvent à une rue, le musée du design aussi, la petite sirène est un peu plus loin.

Le musée du Design danois, un coup de coeur pour le très joli musée Ny Glyptotek Carlsberg que j’ai vraiment adoré. Aussi bien l’endroit que la collection de sculptures de Degas (son travail préliminaire en bronze sur les danseuses et les corps tordus dans tous les sens ) et les tableaux danois. J’aurais pu y passer la journée.

Enfin, le Papirøen, un petit paradis de la street food. On y mange pour pas très cher et en plus, il y en a pour tous les goûts. Je me suis pris un petit curry thaï vert pour 80 DKK. Un jus de fruit bio coûte 30 DKK. Le café que j’ai pris là-bas était très bon.

 J’adore l’ambiance « root » qu’il y a là-bas et le style industriel. Il y a plein de food trucks à l’intérieur de cet ancien entrepôt de papeterie. On se pose, on chill’ et on peut aussi prendre du café à l’extérieur en ayant une vue dégagée sur la ville de Copenhague. C’est un endroit agréable et conviviale.

Egalement un immense coup de coeur pour le jardin danois  Botanisk Have avec les arbres de toutes les couleurs, son serre vraiment charmant (accès gratuit) et son ambiance paisible.  Le jardin d’à côté, le Kongens have est pas mal aussi avec son petit château.

En revanche, n’essayez pas trop de parler danois parce que même si je ne suis pas trop nulle en langue d’habitude, le danois est vraiment une langue difficile à appréhender.

Ce que je lisais n’avait rien à avoir avec ce que j’entendais. En revanche, les danois comme tous les scandinaves parlent très très bien anglais donc pas de soucis pour communiquer.

Enfin, concernant la nourriture, je vous avoue que je n’ai ni goûté la frikadelle ni le smorrebord car la morue dès le matin, je dis non merci.

Cependant, j’ai adoré les « opensandwich » et les tartines à base d’oeuf dur, crevettes et caviards. Oui, ils adorent les tartines froides à base de granola, vous savez ces tranches de pain danois qui ont une couleur noire avec plein de graines dedans. On aime ou on n’aime pas. Si ce pain ne me dérange pas, je préfère mille fois plus notre cher pain de compagne et baguette traditionnelle.

L’Atelier September est un endroit tendance et  il est bien situé. Pas loin de la place Kongens Nytorv. On s’y installe paisiblement et on va commander au bar.

Les café danois sont cosy et on peut vraiment s’y prélasser. Je n’ai pas fait de shopping à part faire un petit tour chez Hay design qui valait le coup près de l’allée centrale de Strøget. Je n’ai donc pas dépensé grand chose pendant mon week-end.

J’ai en revanche payé un tour illimité avec l’entrée que j’ai achetée en entrant dans le parc d’attraction Tivoli un soir. Ça vaut le coup si vous faîtes 3-4 attractions car les plus prisées coûtent environ 75 DKK pour un seul tour. Je vous conseille d’y aller plutôt le soir car le parc est plus joli avec les illuminations que de jour. En revanche, monter dans les attractions avec son sac et portable ou même appareil photo dans les poches de notre veste est strictement interdit.  Il faut les poser obligatoirement dans les étagères prévus à cet effet. Je sais que cela paraît étrange mais c’est comme ça. Si vous ne faîtes vraiment pas confiance à ce système de dépôt d’objets plus que précieux et surtout si vous n’avez pas envie de penser à votre portable pendant que vous avez la tête à l’envers, partez avec un petit sac et vous avez des consignes payants un peu partout dans le parc. Le système est simple et coûte normalement 30DKK pour une journée. La machine vous attribue un casier avec un code.

 Les marchés de Noël  présents un peu partout dans la ville étaient sympas aussi, même si les stands s’y ressemblent tous et vendent les mêmes produits.

Lorsqu’il pleut, il peut être intéressant de se rendre au Planétarium Tycho Brahe dans le sud de Copenhague avec son écran IMAX. Pour avoir accès au Planétarium, il faut acheter son ticket pour voir un film qui dure en tout 45min comme au cinéma avec une petite exposition. ça permet d’être au chaud puis j’ai adoré le petit film qui passait à l’heure où j’y suis allée, un film en 3D sur les dinosaures. On peut y aller facilement à pieds depuis Tivoli et personnellement j’y suis allée à pieds depuis la rue de Stroget.

Comme je suis de nature curieuse, j’ai aussi été faire un petit tour rapide dans le fameux Quartier « hippie » de Christiania. Histoire de voir de mes propres yeux à quoi il ressemblait. Bah, j’y suis restée moins de dix minutes. Rien de vraiment exceptionnelle. Une ambiance assez particulière quand même. Rien à signaler. La ballade dans le petit quartier de Christianshavn autour des canaux juste à côté vaut plus le coup.  ( une journée suffit pour  partir de Kongens Nytorv à pieds puis aller à Nyhavn pour traverser le pont pour rejoindre la petite « île » pour manger entre midi et deux au Papiroen et faire le tour de Christianshavn).

Je me suis surtout promenée pendant mon court séjour, dans le parc de Kastellet vraiment agréable qui donne sur la baie et en allant jeter un coup d’oeil à la petite Sirène d’Anderson, « juste un coup d’oeil » parce que si elle est emblématique, elle n’est pas pour autant exceptionnelle .. 

Je suis donc repartie de cette ville, avec un esprit positif, calme et profondément apaisé. Je n’ai pas senti une once de stress lorsque j’étais là bas et le froid m’a fait du bien.

J’y retournerai pour sûr et je la conseille tous ceux qui veulent se ressourcer en peu de temps, tout en visitant les parcs et les musées, en se balladant, profiter de l’ambiance un peu bohème et un peu bio.  Les adeptes de mode de vie « healthy » comme moi vont aimer.

On marche, on se déplace en vélo, on respire. 🙂 J’ai fait à pieds à peu près tous les quartiers centraux de Copenhague en ayant un peu délaissé celui de Vesterbro car le but premier de mon week-end c’était de me détendre et pas de faire la fête. Les journées me paraissaient étrangement longues alors qu’il faisait nuit tôt. J’ai eu le temps de profiter pour ne rien faire et m’imprégner de l’atmosphère féérique de la ville sans faire la touriste hyperactive qui visite 100 milles choses par jour. Je suis rentrée dans l’Amalienborg, joli sans prétention et voir de l’extérieur le château Rosenborg.  Pour moi, les promenades à faire absolument c’est dans le parc Botanisk Have et la ballade dans le jardin du Kastellet surplombant la baie et au retour, prenez le pont en bois et tournez à droite puis revenez vers le Nyhavn en faisant un coucou à la petite sirène.

PS : Pour les filles, les chaussures à talons, surtout si ce ne sont pas des bottines, laissez les dans votre placard. Elles n’ont pas ou peu d’utilité.. En revanche, un bon parapluie ou une veste coupe-vent- imperméable vont servir et vous verrez, vous n’aurez qu’une envie, c’est de vous acheter une bonne paire de gants, un bon bonnet voir un chapka et une grosse écharpe bien douillette. 😉

Pas besoin de ramener tout son maquillage non plus. Vous serez décoiffée, toute pâle avec un petit nez rouge. Mais ça a évidemment son charme.. !  Une petite crème hydratante et un baume à lèvres peuvent s’avérer être utiles.

XOXO     Midori

Cosa fai di bello amore ? 

ma gare préférée 🙂 la plus mignonne au monde


Je reviens tout juste de mon long week-end en Italie du Nord. 

Ce n’est pas la première fois que je me rends là-bas. Depuis que j’y ai emmené ma soeur par surprise, je suis amoureuse de cette région d’Italie. Après s’y être retournée en famille, cette fois-ci, je me suis rendue là-bas avec deux amies. La prochaine fois, j’y emmènerai mon futur amoureux qui sait ..? 🙂

Si la ville de Milan en elle-même n’est pas exceptionnelle en terme de spots touristiques par rapport à d’autres villes italiennes, comme j’ai si bien dit, c’est une ville qui se vit plutôt qu’elle ne se visite. Ce que j’aime par dessus tout c’est cette vie au lac entre l’eau et les montagnes. C’est là que je me sens le mieux.  C’est l’un des rares endroits au monde où je me dis que j’aimerais passer la journée voir des jours à contempler le paysage en buvant un bon cappuccino ou un spritz selon l’humeur.

J’ai encore de très belles images plein la tête. Et encore un peu de Spritz que je n’ai cessé de boire là-bas.. Haha.  On peut en boire 3 au prix d’un à Paris, alors pourquoi ne pas profiter ?! C’est agréable de se faire appeler « amore » même si ça ne signifie pas grand chose, c’est toujours plus mielleux que des « hey toi! ».  J’aimerais être « amore » di tutti.

On était 3 filles mais on a voyagé avec un sac à dos chacune. On a du dormir à l’aéroport le dernier soir mais pas de soucis, on est des supergirls et les supergirls don’t cry !

J’ai fait ma maligne mais encore à l’heure où j’écris je suis fatiguée et déprimée. Le retour à la réalité a été trop dure. À commencer par l’arrivée à l’aéroport, le temps nuageux et une température à me donner la chaire de poule. Mais ça va aller. Je refais mon CV et rédige une dizaine de lettre de motivation. Parce que si je veux continuer à voyager et prendre des week-ends de rêve, j’ai intérêt à me trouver un bon boulot..!

J’espère que vous n’êtes pas tombé malade et que vous débordez d’enthousiasme contrairement à moi.

Besos !

qu’est-ce qu’elles sont bonnes les tomates en Italie ! comme dans le sud.
vous vous souvenez de cette scène dans Starwars ?

Musée du Louvre by night 

  

 

Musée du Louvre : A.Canova, psyché réanimée par éros
 
Je ne me lasserai jamais des statues italiennes surtout lorsqu’elles sont d’inspirations mythologiques. 

Cette statue de Canova, me poursuit partout où je vais. La première fois au Louvre, puis je tombe sur sa copie au MET lors de mon voyage à NY, puis quelques années plus tard, je me rends au Lac de Côme et dans cette magnifique Villa Carlotta, –  j’ai rarement vu un endroit aussi époustouflant d’ailleurs – j’y ai trouvé la copie de cette magnifique statue tellement sensuelle et romantique … Je crois que c’est ma préférée. Et me voilà, ce soir, encore face à cette statue qui me parle tant, que je trouve simple mais belle.. 

Cet épisode me rappelle, que j’ai envie de partir en voyage en Italie. Découvrir les autres villes quand l’occasion se présentera. – en tout cas je l’espère ..-. Cette visite au Louvre en fin de journée n’était pas sans me rappeler un petit week-end passé à Rome il y a deux ans. Ces petites choses comme la visite d’aujourd’hui proposée par Pauline ( merci paupauline si tu me lis ) me redonnent envie petit à petit de recommencer à rêver et prévoir des projets d’avenir même touts petits. 

D’ailleurs, ce n’est pas demain que je repartirai en vacances ..! Je peux le plaindre un tout petit peu ..? 🙂 

Et toujours fidèle à moi-même, je suis sensible à la beauté des divinités grecques .. Rah la la … 

   
    
 

  

Une petite évasion : retour sur quelques photos de mon voyage au Japon <3 

Ces derniers temps, bien que je n’ai pas la tête à parler de futilités, rire de rien, de tout comme j’ai l’habitude de faire me soulage énormément. Avec des années, j’ai appris à ne pas tout dire, à prendre sur moi. Honnêtement, je n’ai pas encore la sensation de pouvoir parler de tout ce que je pense ni de ce que je ressens par pudeur mais aussi bien par respect.

Il n’y a rien de mieux que des animaux ou la nature pour nous apaiser sans dire un mot alors je partage avec vous quelques photos de mon dernier voyage au Japon effectué en mai. Si cela peut vous faire changer des idées et vous évader quelques minutes c’est déjà bien 😉
Prenez soin de vous et de vos proches. Je vous embrasse fort 😘

 

Je suis tombée amoureuse de ce pont suspendu en pleine nature. un endroit vraiment apaisant pas très loin du Mont Fuji ..


Une photo prise à Nara avec les cerfs – qui ne sont pas sages du tout – et qui ont mangé ma robe !!

 

cette tortue qui est venue me voir à travers la vitre du bassin et qui m’a fixé droit dans les yeux wow

Immense bassin de l’aquarium Kaikyukan d’Osaka. le requin baleine était vraiment immense et impressionnant !!

10981814_1113162888709466_3608408642413700787_n

Finir l’été en beauté à Port Cros <3 

Ça y est ! Le mois de septembre tant attendu est là. C’est mon mois favori. C’est un mois excitant, un mois qui annonce de début de ma saison, l’automne.

Hier, j’ai passé le dernier jour du mois d’août sur l’une des îles d’Or, à Port Cros.

Elle est plus sauvage et plus préservée que sa voisine les Porquerolles.

J’y ai passé une journée entière à marcher – ça relève plus de la randonnée que d’une simple marche soit dit en passant – et à nager dans l’eau pour explorer le fonds marin. La faune et la flore de cette île ressemble à celles de la côte varoise à l’exception près qu’il y a nettement plus de poissons et de lézards sur l’île. Et aussi beaucoup de taons, guêpes et moustiques … J’avais tout préparé, de l’eau, de quoi se ravitailler et la crème solaire sauf le spray anti-moustique alors j’ai eu au moins 3 piqûres sur chaque cuisse mais ce n’est pas ce qui m’a arrêtée dans mon élan 🙂

Le village-port de Port Cros n’est pas bien grand. Il y a 4-5 restaurants, quelques maisons et c’est tout.

J’ai pris des moules et un bon mojito entre deux sentiers et plages parce que l’ambiance s’y prêtait bien.

Le sentier qui mène vers la plage du sud est beaucoup plus praticable que celui qui mène vers la plage de la Palud, qui est lui beaucoup fastidieux..! Et en plus si vous avez un peu la bougeotte comme moi, vous pouvez même escalader certains rochers.. Je sais maintenant pourquoi elle était plus fastidieuse ce sentier … Hum.  La plage du sud est très jolie. On se croirait sur une île parsdisiaque. L’eau est cristalline et n’est pas profonde. Il y a énormément de poissons et le sable est de couleur claire tandis que la plage de la Palud est beaucoup moins jolie mais sa profondeur se prête bien à la ballade aquatique. Il y a beaucoup de posidonie, ce qui donne une couleur sombre l’eau. Si la plage est moins photogénique que les autres plages de l’île, la vue que l’on a sur le rocher du Rascas depuis le sentier vaut vraiment le détour.

Voilà pour en dire quelques mots sur cette petite île sauvage qui est en fait un parc national. Sur l’île, on ne cueille rien, on n’embête pas les espèces présentes.

Si jamais l’aventure vous tente, je vous conseille de prendre des chaussures adaptées à la marche. De ne pas y aller en tongs sauf si c’est pour rester toute la journée assis au restaurant de la plage mais ça n’a pas tellement d’intérêt .. Si la randonnée, de longues marches et la plongée n’est pas vraiment votre truc, je vous conseille plutôt d’aller à l’île de Porquerolles beaucoup plus « touristique ».

Mais si vous aimez explorer la nature et si de longues marches ne vous font pas peur alors allez-y ! Vous ne serez pas déçus.

Prenez de quoi boire et évitez le mois de juillet/août.

Mon mois d’août s’est donc terminé avec cette bonne journée sportive !

J’espère que vous avez vous aussi passé un très bon été. Bonne rentrée !
Midori

le début du sentier vers la plage du sud agréable
l’eau cristalline de la plage du sud


  
  

sentier sous matin de la plage de la Palud eau profonde


  
  
  
  
  
  
  

Red and white dots <3 my favorite 

Un gros coup de coeur pour ce simple combishort rouge à pois ❤ Une petite tenue confortable idéale pour les vacances. Il suffit de l’enfiler et en deux secondes, on est prête pour aller se promener.

La semaine dernière, j’ai passé un agréable moment dans le jardin de la somptueuse Villa Melzi donnant sur le Lac de Côme.  Il n’y avait personne le jour où j’y étais. Le silence qui y régnait m’a fait un bien fou. C’est un havre de paix.

Contrairement à la mer, même lorsqu’il fait chaud, il y a toujours de l’air, un peu de brise qui permet de se rafraîchir. Le seul inconvénient étant que la météo tergiverse beaucoup. Cet inconvénient est aussi un avantage lorsqu’il pleut.  Les jardins italiens sont pleins de charme et j’en suis amoureuse. Les fleurs sont magnifiquement assorties et les buissons taillés avec élégance.

Passer du temps et apprécier les jardins italiens étaient un de mes rêves depuis que j’ai découvert la fontaine Médicis au jardin de Luxembourg. C’est un des endroits que j’appréciais le plus dans mon quartier. Cela n’était sans rappeler le jardin de Boboli à Florence. Les jardins des villas que j’ai pu visiter au bord du Lac étaient encore plus magnifiques que ceux de mes rêves puisque ces jardins donnaient tous sur le lac. La villa Melzi est peut-être beaucoup plus sobre que celles qui se trouvent de l’autre côté du lac mais elle a le mérite de se situer à Bellagio et de plus c’est le lieu où le compositeur Liszt a composé plusieurs sonates. Le jardin de cette villa possède un tout petit jardin japonais avec des carpes que j’ai beaucoup aimé.

Combishort : Mango

Sac : Mini Drew Chloe

Tongs : Gioseppo 
IMG_5122-0 IMG_5119 IMG_5123 IMG_5128 IMG_5127

IMG_5125  IMG_5118 IMG_5116 IMG_5121

Peaceful  happiness therapy 

I’ll never get tired of the amazing view of this Italian big lake. The time seems to be fixed. We often forget how a beautiful landscape of the Nature can cure the mind disorder or pain.  You just have to open your eyes to find and see a wonderful and incredible scenes and breathe simply a fresh air. Being fully amazed is obviously the best way to get refreshed. The gorgeous landscape of this lake match very well with concerto number 2 of Rachmaninov. ( oboe melody).

It is definitely one of my best vacation spots to rest, to relax ! I really needed to cheer up and spend time with my precious family. Family is everything.

I wear a light blue jeans dress : Mango

Mini-Drew bag : Chloe

Sandales : Rene Caovilla ( i really love them ❤ )

 Cet été, je n’avais qu’une seule idée en tête. Partir au milieu des montagnes. Je ressentais ce besoin. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai grandi dans une ville entourée de montagnes au Japon ou si c’est parce que je recherchais le pouvoir magique, reposant, unique des régions montagneuses. Le cadre des lacs est tellement différent de celui de la mer. C’est incomparable.

Je suis repartie pour la seconde fois et pour plus longtemps dans la région de Lombardie au nord de l’Italie en passant par Milan. ( L’article sur mon escapade italienne d’il y a un mois => ICI )

Le temps semble figé au milieu de la Nature comme si tout le reste était superflu. Cette région des lacs en Italie offre des vues incroyables, inimaginables.  Je crois que c’est ça, le pouvoir bienfaiteur de la Nature. Sa beauté vous soigne intérieurement. 

IMG_5112-0

IMG_4865
On se sent tout petit au milieu de ce grand lac. flotter dans l’eau face à cet époustouflant paysage est une expérience unique.
IMG_4759
J’adore me perdre dans le village et découvrir de jolis coins ❤
IMG_4751
Marcher avec ses sandales italiennes préférées Rene Caovilla ❤
IMG_4635
Respirer de l’air frais et admirer une vue à couper le souffle à faire envoler tous les maux
IMG_5114
Un excellent endroit pour réfléchir, méditer et se retrouver

IMG_5069 IMG_4789 IMG_4758 IMG_4654 IMG_5067

Travel : Throw back : Carnet de voyage : 3 jours à Amsterdam <3

J’ai eu l’occasion de passer 3 jours à Amsterdam au mois de février.

Le mois de février pour moi a été un long mois assez pénible pour moi et bizarrement c’est tous les ans comme ça.  Je ressentais le besoin de partir me changer les idées parce qu’à Paris, je n’y arrivais plus. Pourtant il m’est arrivé des trucs cool et j’ai vécu de très bons moments ce mois-ci. 

J’adore partir sur un coup de tête mais ma vie d’étudiante ne me le permets pas souvent. Cette semaine, je n’avais pas cours alors j’en ai profité pour partir à Amsterdam où j’ai toujours voulu m’y rendre mais à chaque fois que je devais partir, ça ne s’est pas fait.

J’ai l’habitude depuis mes années lycée de partir 2-3 jours dans une ville en Europe entre copines. On a donc appris à partir et visiter en quelques jours une ville avec un budget limité qui ne devait jamais dépasser les 350-400 euros. Ne pouvant pas toujours prévoir les dates plusieurs mois à l’avance, ce qui coûte le plus cher dans ces petits voyages c’est au final le transport. (et ce même en prenant les vols easyjet). Il faut en plus compter 150euros en général pour l’hébergement pour deux nuits si on veut avoir quelque chose de convenable et confortable parce que bien dormir c’est important quand même. Et si l’endroit où dormir peut être insolite, c’est encore mieux. Il n’est pas toujours nécessaire de payer une fortune pour avoir une chambre charmante. 🙂

Donc pour rentabiliser son petit séjour je vous donne quelques conseils : 

– Il faut « étudier » un minimum la ville à visiter pour bien organiser sa visite. Il faut avoir en tête la carte de la ville et ses différents quartiers et particularités, l’emplacement des différents monuments et musées à visiter.  Cela permet de regrouper et visiter les monuments qui se trouvent à côté en une seule fois et d’y aller à pieds. 

– Vérifier les jours et heures d’ouverture de chaque monument et musées ou boutiques. ( cela permet de déterminer les priorités. On place dans le planning ce que l’on peut faire qu’à un jour précis et le reste on improvise)

– Repérer quelques endroits insolites et incontournables

– Laisser au moins une demi-journée libre pour faire ce qu’on veut. Au cas où on tomberait sur place sur des choses qui ne plaisent parce qu’on est pas obligé de tout prévoir non plus. 

– Savoir qu’il y a des villes « touristiques » riches en monuments à visiter comme Paris et d’autres non, mais qui s’apprécient différemment, c’est-à-dire en profitant de son atmosphère, manière de vivre etc. Amsterdam rentre pour moi plutôt dans la seconde catégorie. 

– De manière générale, 2-3 jours/2 nuits suffisent pour se faire une idée d’une ville européenne et de passer un bon moment. On peut toujours revenir si une ville nous plaît particulièrement 🙂 

Donc pour revenir à Amsterdam : en quelques photos

 

– Je me voyais bien me réveiller avec une vue sur le canal ❤  ça change et ça fait vraiment penser à Amsterdam tout de suite.

 

– Etant une amatrice inconditionnelle des tulipes, sur ce plan j’ai été assez comblée même si ce n’était pas forcément la période idéale pour voir des tulipes partout dans la ville. Je suis revenue avec une vingtaine de bulbes de tulipes à faire pousser ❤

 

– A Amsterdam, il y a des vélos PARTOUT quand je dis partout c’est vraiment partout. Et personnellement, j’en suis pas fan. ça encombre la vue et même si c’est la particularité de cette ville, je trouve que ça gâche un peu la vue. En revanche, si on regarde bien, on tombe sur de jolis vélos customisés.

Les hollandais se déplacent essentiellement en vélos et attention, ils vont vraiment très vite. Dès le premier jour, il y a un vieux monsieur qui m’est rentré dedans alors que je me trouvais de dos. J’ai été traumatisée pour le reste du séjour. Les tramways sont stressants aussi.  u_u

 

– La visite en bateau sur le canal est à faire. ça permet de se faire une idée générale de la ville et de voir pas mal de choses en une heure.  J’ai pris le lovers mais le blueboat avait l’air pas mal, les bateaux avaient l’air plus neufs.

– Amsterdam est une ville qui se visite très facilement à pieds. On s’est amusé à se perdre, à marcher à droite et à gauche sans savoir exactement où on allait. On n’a pas pris une seule fois le transport en commun. Ni le vélo d’ailleurs parce que le temps ne s’y prêtait pas vraiment puis on pouvait s’arrêter où on voulait. 

Pour donner un avis général, je dirais que je n’ai pas eu de coup de coeur pour cette ville mais qu’elle a quand même de choses charmantes à offrir, autre que de la détente et des pétards bio.. ! Il faut ouvrir grand les yeux et flâner dans le quartier bobo de Jordaan. C’est sans doute dans ce quartier que j’habiterais si je devais vivre là-bas.

 

  Si vous être gourmand-gourmet comme moi, je vous conseille de passer absolument à la fromagerie De Kaaskamer et de goûter le fameux De Trots van Oud Ade, un délicieux fromage Gouda d’Amsterdam d’un an.

Honnêtement, je me disais « pff pourquoi manger du fromage en Hollande » je me suis vraiment trompée parce que j’avais des étoiles dans les yeux quand la gentille dame de la fromagerie – qui parle très bien français ailleurs- m’a fait goûter ce fromage.

 Je ne savais pas que le Gouda pouvait être aussi crémeux et délicieux. Je suis repartie avec deux gros morceaux dont un que j’ai dévoré dans le lit d’hôtel avec une baguette. Hihi

 

Sinon, le musée Van Gogh est à faire absolument. Je voulais faire le musée contemporain Steljik à côté mais je me suis démotivée à la dernière minute. Je vous conseille d’acheter les billets en avance sur internet. ça vous évitera de faire la queue même s’il n’y a personne à 9-10h.

 

Ce que j’ai aimé :

 

– le quartier Jordaan qui cache pas mal de boutiques bobo sympas dont un que j’ai trouvé vraiment trop mignon « The Darling » où j’ai déniché une petite bague sympa et un legging bordeaux confortable, tout doux à un prix très abordable.

 

– Les grandes fenêtres des immeubles au bord des canaux sans rideaux qui laissent voir l’intérieur bien décoré des amsterdamois. 

 

– Les hollandais, des locaux qui parlent tous bien anglais et ceux qui me demandaient d’eux-mêmes ce que je cherchais, où je voulais me rendre « hi, where do you wanna go ? » « What are you looking for ? »

 

– Mes breakfasts bio au Greenwoods. Eggs Benedict avec supplément avocado, une tuerie !  Je sais, c’est british et alors ??! :p   Avec une vue sur le canal et une tulipe sur la table, c’est quand même plus sympa.

 

De Bijenkorf  le grand magasin même si j’aime largement faire du shopping chez moi à Paris. D’ailleurs je n’ai jamais trop compris le délire des gens qui font du shopping pendant leur voyage surtout à H&M Zara et co mais bon, chacun est libre de faire ce qu’il veut …

Tout en haut, il y a un self assez sympa où on peut choisir ce qu’on veut. J’y ai mangé un frozen yoghurt et pris une infusion de menthe. Ils en servent partout et c’est très bon avec un peu de miel. (une tasse remplie de feuilles et tige de menthes)

Carnet de voyage : Petite escapade à Milan <3

En réalité, je devrais dire « petit passage » à Milan car je suis partie là-bas sur un coup de tête avec ma soeur.

Je lui ai dis « demain, tu pars à Milan » « avec qui ?  » « avec moi, l’avion décolle à 18h ». Voilà comment ça s’est passé.

Puisque l’avion atterrissait à Milan, je me suis dit pourquoi ne pas en profiter pour y faire un petit tour ? Moi qui rêvait de découvrir plusieurs villes d’Italie.

Je n’avais clairement pas le temps de découvrir la ville en profondeur mais suffisamment pour avoir un aperçu de cette ville souvent boudée par les touristes et les italiens eux-mêmes. Pourtant, si on ouvre bien les yeux, cette ville offre de jolies choses.

Si on la compare à une ville comme Rome, c’est vrai qu’il n’y a pas autant de monuments à visiter mais comme dans toutes les grandes villes, il y a toujours des choses à faire, du shopping, des restaurants à tester etc. La ultima cena de Da Vinci est sans doute à voir aussi à l’Eglise Santa Maria Delle Grazie. Je n’avais pas suffisamment le temps pour me rendre à l’exposition universelle mais ça sera pour une prochaine fois 😉 là ce n’était pas le but de mon voyage. J’ai beaucoup aimé la Gare de Milan. En y faisant un petit tour, j’y ai découvert de jolis coins.

J’aime surtout aller en Italie parce que j’aime la cuisine italienne. On y est pas restée assez longtemps pour découvrir plusieurs restaurants mais j’ai bien aimé la pizzeria napolitaine à Corso Como, le Peperino. L’escalope milanaise est évidemment à tester. Celle que j’ai mangée au restaurant Savini à la Galeria Vittorio Emanuele II était excellente !

J’ai également pu aller faire un « quick shopping » à Corso Como. Ma soeur m’a fait découvrir une marque de sac sympa, Anteprima. Pas du tout connu en France mais qui a connu un grand succès au Japon et d’ailleurs qui connaît un succès en Asie comme à Hong Kong. J’ai donc craqué pour un sac tressé main bleu que j’ai aussitôt utilisé durant mon voyage. ( Je suis partie qu’avec un grand sac, j’aime voyager léger ^^ partir avec de grosses valises, c’est un coup à rendre un voyage pénible). Ils font même des sacs en forme de Hello Kitty ou de My Melody. Même si je n’en porterais jamais, j’ai trouvé ça mignon 🙂  le prix est prohibitif aussi ..

Sinon, pas loin de là, se trouvait une très jolie boutique Momoni. Sans doute ma préférée parce qu’il y avait tout ce que j’aime. Une cabine d’essayage toute jolie, cosy. Le sac bobo de mes rêves, une robe jaune toute légère, une nuisette simple mais mignonne.  Bref, j’avais eu mon petit coup de coeur.

C’est ainsi, parée de cette jolie robe jaune que j’ai quitté Milan, pris un train à la gare direction « Destination de rêve ». M i d o r i

FullSizeRender 2
Escalope Milanaise ❤ Savini
FullSizeRender 3
Duomo de Milan
FullSizeRender
A la Gare centrale de Milan
IMG_0838
Nouveau sac Petite mendigote déniché à la boutique Momoni
IMG_0880
Boutique Anteprima ❤

IMG_0772

IMG_0785

IMG_0881

IMG_0771

IMG_0766

IMG_0872

IMG_0926

IMG_0928

IMG_1782
Fragole con gelato chez Savini ❤
IMG_1781
Une salade summer @ Peperino
IMG_1771
Jolie Gare Centrale de Milan ❤
IMG_0930
Un dernier caffe à la Gare de Milan avant le départ

Il fait bon vivre dans le sud

c’est vrai, c’est le plaisir favori des parisiens. Fuir la capitale direction Le Sud. A priori là où il y a du soleil. Mais on a tous oublié un détail, on est tous des moutons….

Alors j’ai envie de crier au secours ! Je veux fuir le monde, les parisiens. Oui, les parisiens sont fiers de l’être mais n’aiment pas trop être en compagnie des siens.. !

Pourtant dans le sud, il y a plusieues sud. Si vous voulez une côte avec plein d’immeubles en béton vous pouvez trouver votre bonheur vers Nice Toulon ou Marseille. Si vous êtes plutôt « je ne veux croiser personne je veux une crique et une villa »  vous pouvez trouver une côte parfaite quelque part entre Toulon et Fréjus.  C’est pas le choix qui manque.

Sauf que cette année, il a fait chaud partout et ce même à Paris. J’ai du fuir la semaine caniculaire en allant vers le Nord « Londres ».  Je supporte vraiment très mal la chaleur. Je me demande s’il ne va pas falloir investir dans une maison en Bretagne … ^^ pour les années à venir.

En tant que bonne parisienne je vais me plaindre de la chaleur, du beau temps qu’il fait dans le sud où je me trouve 🙂 ça fait du bien de temps en temps.  Si je n’aime pas aller bronzer à la plage au milieu des vacanciers, je profite de la région en faisant fleurir le jardin de mes fleurs préférées de mon enfance les cosmos, en me baignant de temps en temps à la piscine, en cueillant les tomates, les courgettes du jardin.. Ce genre de choses que l’on ne peut pas faire dans ma merveilleuse ville qu’est Paris. Et je ne lui en veux pas. Sinon je ne saurais quoi faire de mes vacances dans le sud 😉 ça fait du bien de se retrouver physiquement loin des préoccupations habituelles, de nos habitudes.

Avoir du temps pour ne penser à rien, pouvoir cueillir sa tomate dans le jardin devient un moment de luxe. Un moment privilégié.

Il fait donc bon vivre dans le sud.

J’espère que vous passez de bonnes vacances là où vous vous trouvez et si vous travaillez je vous souhaite bon courage. Après avoir travaillé tout le mois de juillet à Paris à l’entresol à côté d’une photocopieuse je sais à quel point c’est dur de travailler l’été à Paris…
Midori


  
  
  

La robe à carreau que je porte est une robe de Loft design by.

La robe écrue est une robe Sézane, la première que j’ai commandée.

Foodie Doli in London <3

Qui a dit qu’on mangeait mal à Londres ???! Moi la première..
Je vous explique. Je suis allée de nombreuses fois à Londres, la première fois que j’y suis allée, je devais avoir 9 – 10 ans.
Lorsqu’on pense gastronomie, on pense souvent à Paris mais jamais vraiment à Londres. On dit souvent que les anglais mangent mal. Ce qui n’est pas tout le temps faux. Mais, mais mais, il est possible de bien manger à Londres. Un peu comme dans toutes les grandes villes en fait. Il n’y a pas que le fameux fish&chips.
L’avantage des restaurants à Londres, c’est qu’ils ont de la place. A Paris, les restaurants manquent de places, ce qui a son charme aussi mais pour manger, pour accueillir confortablement les gourmands, il faut de la place. Ce qui ne m’empêche pas d’aller manger dans de petits restaurants tout à fait charmant à Londres, où il faut attendre 45min avant de déguster un bon steak. ^^ Même si je suis convaincue que l’on mange mieux à Paris, j’ai laissé de côté mes préjugés et mes premières impressions qui me collent à la peau depuis des années et j’ai fait un petit effort pour découvrir de chouettes adresses !
Et et et ? J’ai été plus que ravie.
Donc voici le résultat de mes quêtes !
Numéro 1 : le barbecue japonais à Londres. Installation moderne, on ne sent pas le barbecue à plein nez en sortant ^^. Quand on va manger un BBQ on ne metnpas sa robe préférée qui ne passe pas à la machine. Les vrais savent …!

L’avantage du barbecue japonais par rapport au coréen, de un c’est authentique, de deux même si ça ne vaut pas le vrai yakiniku au feu de bois, au charbon du Japon, ni les vrais steak wagyu de Kobe, et bien on peut commander autre chose que de la viande. À la table d’à côté il y avait deux végétariennes. Sisi. On peut y commander des coquilles st jacques, du calamar, des courgettes, du maïs et encore d’autres choses …! J’ai commandé un assortiment de champignons, composé de shiitake, de champignons de Paris et des champignons du marché de Portbello ( London). J’ai adoré !
J’y ai découvert aussi un cocktail de tonnerre, un mélange de umeshu (alcool de prune) et de liqueur de cassis et perrier. Délicieux !
Numéro 2 : restaurant indien. Londres, c’est une ville où il faut manger indien au moins une fois. On a l’embarras du choix. Il a l’avantage aussi d’ouvrir tard. Parce que les anglais sortent manger tôt, lorsqu’on mange à l’heure latine on est souvent bien embêté à Londres. C’est bien pratique.

Numéro 3 : la crème caramel de la chaîne Côte. Il y en a partout à Londres. On y mange bien mais ce qu’il faut surtout goûter c’esf cette crème caramel noyée dans de la crème … ! Dieu sait que j’adore ça. Ma soeur m’a ramenée un après-midi pour que je goûte cette crème caramel. J’ai adoré. Elle me rappelle la crème catalane que j’ai mangé à Bilbao il y a à peu près treize ans ! Même si rien n’égalera la vraie. Elle est à déguster avec un thé earl grey. 😉

Pour le lobster je vous renvoie à mon autre article qui y est dédié.

Pour les boissons et dessert : le Snog pour ses glaces au yaourt qu’on garnie de ce que l’on veut. Plusieurs parfums sont proposés pour la glace. Pour le thé, l’amanzi tea. Je ne suis pas fan des bubble tea mais en version glacé, j’aime beaucoup. Les boules de tapioca ne sont en revanche pas indispensables.

barbecue japonais : plus grand plus aéré que les resto de Paris

Did you say Lobster ? Foodie Doli in London

I don’t know why but I just wanted to come in London and absolutely eat a entire lobster at Burger & Lobster. I thought i won’t have to make a choice between eating a tasty burger and a lobster but i had to .. !? wtf For 20 pounds, you have 3 choices. Eating a burger, a lobster roll or a entire lobster grilled or steamed. I love lobster so i was amazed.  At the end, there were nothing to eat even for a tiny ant. Was the lobster definitely dead ? Yes it was. The Lobster is served with french fries and a delicious garlic butter. My sister tried a lobster roll, i tasted it and i found it good even if i think my lobster was better :p www Cela faisait un petit moment que j’avais envie d’aller à Londres tester le lobster de Burger and Lobster. Contrairement à ce que son nom laisse penser, une fois sur place, on doit choisir entre commander un burger, un lobster roll ou un lobster entier grillé ou cuit à la vapeur. J’ai évidemment choisi le lobster entier sachant que j’adore décortiquer et ne laisser aucune chair m’échapper :p ( gourmande toujours).  Si cela peut décourager plus d’un, moi, j’adore ce côté un peu sauvage de la chose. Je vous préviens, si vous êtes un peu précieuse, précieux, optez plutôt pour le lobster roll comme ma soeur parce que vous allez sentir le lobster plein les mains. 😉 Le lobster est servi avec une délicieuse garlic butter sauce, une petite salade verte et des frites allumettes. J’ai pris une bouchée du lobster roll qui m’avait l’air pas mal du tout même si je pense que mon lobster était bien meilleur ! :p Voilà voilà, si vous aimez le lobster, allez faire un tour dans ce restaurant. Il n’y a pas trop d’attente si vous mangez au comptoir, au bar avec une pinte de Harvey’s best !  c’est plus sympa que de s’attabler à une table à mon avis.. ! Il y en a plusieurs à Londres mais je vous conseille celui de la Deen street parce que le quartier est animé et super sympa, très gay friendly aussi. x.o.x.o    M i d o r i

IMG_3492
Homard grillé ! ❤ délicieux
IMG_3493
Il restait même pas un petit morceau de chair à la fin ! pauvre lobster !
IMG_3494
Le Lobster roll ❤

IMG_3495

My way to enjoy London city <3 

pretty places everywhere ❤

Voici quelques photos que j’ai prises des endroits que j’apprécie particulièrement à Londres, là où j’adore flâner et passer des heures …!  
  
  
  
  
  
  


  

Magma une boutique de déconBd magazines à Covent Garden

Lewis and co studi design deco Marylebone

  

foodhall de Selfridges London PRESS

  
  
  
  

Pretty vegetarian cafe in London <3

Last week, i tried for the first time a vegetarian cafe in London in the District of Covent Garden. You can find the cafe in the tiny pretty place of Neal’s Yard near from Monmouth street.

I absolutely wanted to order the wild burger with truffle sauce. (As side). I love truffle.

I like testing new things so i was excited but my sister was not very interested by this kind of food so she wasn’t very glad.. by the way, if veggies things are your stuff, this cafe would make you happy.

I also ordered a smoothie. The white zen. It was pretty special but tasty as well.

La semaine dernière, je suis allée tester un cafe végétarien.  Il se trouve dans un petit square situé dans le quartier de Covent garden. C’est une place vraiment mignonne même s’il y a toujours beaucoup de monde. On peut y accéder par la Monmouth street.

Au premier étage de l’immeuble fleuri, se trouve donc ce restaurant un peu spécial. C’est un endroit charmant où comme dans une cantine on s’attable pour manger des plats végétariens aux mélanges assez étonnants. Par exemple, dans les salades, on peut trouver des champignons shiitakes, des hijikis ou ce genre de choses que je n’ai pas l’habitude de voir ailleurs que dans les plats japonais que je connais bien.

Si le cadre est sympa ( voir la photo), la nourriture peut ne pas plaire à tout le monde.

J’y ai emmené ma soeur qui a vu et revu la carte avant de trouver quelque chose qui lui disait .. Elle n’a finalement pas trouvé son bonheur. Ce n’est pas tellement la faute du restaurant mais la nourriture veggies un peu funky n’est pas fait pour tout le monde ou alors il faudrait avoir un esprit assez ouvert pour y trouver son bonheur. 🙂

Je n’ai pas commandé de dessert parce que je fais attention à ne pas trop consommer de sucre et que j’aime pas trop les gâteaux mais ceux que j’ai vu avaient l’air délicieux. 🙂

Voici donc quelques photos pour vous donner une idée de ce qu’on y mange 🙂

En regardant cette photo il est difficile d’imaginer mais il y a de l’ambiance et de la musique joyeuse et entraînante. Les serveuses sont joyeuses et décontractées. Un peu hippie.


j’ai bien aimé 🙂
humuus de betterave ( beetroot)


Hello July ! Sunflower girl <3 

Hello summer ! Byebye peonies !

I love peonies but we saw it enough everywhere.  It’s time to say goodbye to them. See you next year !

Say hello to sunflower power ! To the gorgeous powerful yellow color of this beautiful flower ! 🙂  When we look at the sunflower, we feel powerful, joyful and playful !

I enjoyed the londoner life this week and i’m very glad of the stay in London.

This is one of my latest purchase. The farmer style dress.


  

Il est déjà temps pour moi de faire ma valise dt de profiter d’un dernier iced latte avant de monter dans le train … 😦 pour retrouver la chaleur étouffante de Paris … Aie. Mais comme d’habitude, je suis toujours ravie de rentrer à Paris, retrouver mon petit chez moi, mon lit douillet 🙂 je publierai un article sur mes escapades à Londres ensuite 🙂 alors stay tuned !  M

Outfit for Graduation’s ceremony

Yesterday was a special day, especially for my sister. I’m so proud of her to be graduated from one of the best music school in UK.

For the first time when we came together in London few years ago, we’ve been there but i never thought she will enter and be graduated from this school.

I was wearing : « Attrape-coeur » imprimé oiseaux dress by Sézane, Chloe Mini Drew bag, Charlie sandals from Sézane

  
  

La dolce vita <3 La belle vie à l'italienne

For my second stay, I discovered the North of Italy, Lombardia. I spent few days in Milano and at the third biggest lake of Italy.  It’s was just fantastic and wonderful !  I was totally amazed and seduced by the italian charming way of life.  I’ll go back for sure. 🙂

La belle vie à l’italienne, c’est tout ce que j’aime. Un paysage magnifique, de la bonne nourriture, une belle musique.. beaucoup de belles choses. Ce pays a un charme fou. Je ne pouvais que succomber. C’est ainsi que sur un coup de tête, j’ai décidé de partir me ressourcer, me changer les idées le temps d’un court séjour en Italie. Dans la vie, parfois, rien ne vaut plus que la spontanéité. Je reviens avec de belles images plein la tête, ressourcée et en ayant retrouvé goût à la vie 🙂 Pour mon plus grand bonheur, j’ai pu louer un bateau et naviguer sur ce magnifique grand lac. J’adore être maître d’un navire et pousser le moteur à fond. C’est surtout agréable parce que l’eau est calme contrairement à la mer donc ça tape beaucoup moins. Rester faire la belle sur un bateau, ce n’est pas trop mon truc .. ^^ Cette sensation de liberté sur l’eau e exquise ! C’était quand même la première fois que j’étais la seule responsable sur un bateau alors je dois avouer que j’avais un tout petit peu la pression mais cette virée sur le lac s’est très bien passé 🙂 Milan est une très jolie ville que je visiterai en profondeur une prochaine fois en prenant tout mon temps. La gare centrale de Milan est tout juste magnifique, qui vaut à elle seule un détour. Je porte : une robe verte Zara en soie Collection actuelle S2015 une robe jaune Momoni Sac Drew Chloé Sandales Low Janeiro Sézane T-shirt Diane gris foncé Sézane

J’ai été totalement conquise par le charme italien ❤IMG_1652 IMG_1767 IMG_1751IMG_1768

Place de Duomo  Galeria Vittorio Emanuele II Milanese  Cette galerie n’est pas sans rappeler celle de Rome.

IMG_1770

Un paysage magnifique offert par ce troisième plus grand lac du pays

IMG_1771 IMG_1772 IMG_1774 IMG_1776 IMG_1777 IMG_1778 IMG_1779

Dans la jolie robe jaune que j’ai trouvé à Corso Como ❤ IMG_1780

Magnifique Gare centrale de Milan ❤

IMG_1781

Bonne pizza de Napoli chez Peperino sur la place en face de l’arche à Corso Como 😉

IMG_1782

Fragole con gelato : dessert parfait, pas trop sucré, beaucoup de fruit et une bonne glace ❤

IMG_1783

Cabine d’essayage cosy à Corso como

IMG_1784

Retrouvailles avec Pékochan ( icône d’un bonbon au lait que j’adore Milky)  chez Anteprima Milano à Corso Como. Les vendeurs/vendeuses sont absolument adorables et gentils.

La Grande Evasion <3

FullSizeRender 9

Dans mon pays, prendre un bain est presque un art. C’est un moment de plaisir et de détente. Un moment qui se vit et qui ne sert pas vraiment pour se laver comme on en a l’habitude en Occident. On y purifie son âme.

On se lave avant d’entrer dans le bain pour se détendre, pour être proche de la Nature, pour admirer la Lune la nuit.

C’est tout ce que j’aime. Je me sens libre de mon corps, j’ai l’impression d’être en phase avec la Nature. C’est donc pour cette raison que je n’imagine pas mes séjours au Japon sans passer au moins une nuit dans un onsen, de préférence avec un bain privatif, soit dans la chambre soit dehors, ce qu’on appelle un « rotenburo » que l’on peut privatiser pour les plus pudiques ou les solitaires.

C’est aussi comme ça que j’essaie de me détendre, de prendre soin de mon corps, de me soigner. Tout ça passe par le bien-être de mon esprit. J’y crois très fort.

J’ai eu encore une nouvelle fois de découvrir un nouveau petit coin de paradis au Japon lors de mon dernier voyage.

La dernière fois, c’était un grand bain d’Hinoki à Kyoto. Un endroit exceptionnel.

C’est un lieu aussi dans lequel on est extrêmement bien accueilli par une personne en particulier vêtu d’un kimono qui vous sert vos repas dans votre chambre, le « kaiseki » où on ne croise presque personne, un endroit paisible où l’on entend le bois vieux d’une centaine d’années craquer, où l’on entend les bambous remués par le vent. Où l’eau du robinet provient directement de la Montagne, où l’eau chaude vient de la source thermale d’à côté.

Un endroit de rêve. C’est vraiment ce que je préfère le plus au Japon.

IMG_5215

IMG_5143
Admirer la lune qui éclaire le ciel la nuit « Tsukimidai »
IMG_5181
Je suis tombée amoureuse de ce pont ❤
IMG_5802
Rotenbuto

Petit bout de Provence <3

Une petite parenthèse, une petite pause dans ce cadre apaisant m’a fait un énorme bien.  Un petit retour dans la Nature, un vrai bonheur de se retrouver. La Nature a tant à nous offrir. Il serait dommage de ne pas en profiter 🙂  J’ai même fait joujou avec bernard l’hermite que j’ai soigneusement rendu à la Nature, dans l’eau ! Voici quelques photos qui montrent le charme provençale 😉 J’ai craqué pour ces paires de tongs compensés qui font bijoux en même temps. Pour 25 euros, pourquoi ne pas craquer ? 😉 IMG_7855IMG_8230 IMG_8214 IMG_8156 IMG_8133 IMG_7993

Fabuleux voyage <3

DSC_1567

Hello 🙂

Je reviens d’un fabuleux voyage en Corée et au Japon.
J’ai profité à fond malgré mon hospitalisation qui a failli le compromettre. Mes petits petons ont bien souffert mais la Nature magnifique de mon pays m’a fait un énorme bien.

J’aime encore plus mon peuple, mon pays natal, je suis revenue plus que jamais amoureuse de ce petit grand pays. La politesse japonaise est je crois quelque chose d’assez unique au monde et ce n’est pas « asiatique » comme je pouvais le penser auparavant. Mon passage en Corée du Sud m’a fait prendre conscience de la singularité de ce pays et de cette mentalité japonaise.

Si vous avez l’occasion de vous rendre dans ce pays pour voir ceci de vos propres yeux, je vous le conseillerais vivement parce que ça permet d’ouvrir les yeux sur pas mal de choses, d’avoir un esprit ouvert, d’avoir d’autres horizons.